Malgré une année 2020 compliquée,

la Fermaculture continue de pousser

SEYNOD

Il lui avait fallu un certain temps pour se mettre en marche, pour trouver son équipe dirigeante, et pour tomber d’accord avec la mairie.

Plus de cinq ans après que l’idée a germé, la Fermaculture, ferme urbaine à vocation pédagogique, est sur de bons rails, à quelques semaines d’une nouvelle saison de production. « On en est à une nouvelle phase charnière », précise Valérie Carquex, une des porteuses du projet, qui avait contribué à relancer la machine en 2018.

Une année délicate,mais pas inactive

Aujourd’hui, l’association a largement pris possession de ce terrain de 4 hectares, mis à disposition par la Ville, au pied du Semnoz, route de Vovray. Un chalet a été construit, des serres installées, et de nombreuses parcelles de terre mises en culture. Reste maintenant à maintenir la dynamique dans un contexte sanitaire délicat, et trouver un équilibre financier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite