Les gorges du Fier, une passerelle entre les siècles

Lovagny

Une passerelle de bois, accrochée à flanc de falaise, dans un canyon étroit où s’engouffre la rivière. Voilà 150 ans que les gorges du Fier attirent les curieux à Lovagny.

Un site naturel

« C’est la nature qui nous a donné ce site », rappelle Enora Poizat, présidente de la Société des galeries des Gorges du Fier, née en 1869. Une histoire qui prend sa source dans la fonte du glacier à l’origine du lac d’Annecy, rappelle son père, Pierre Montmasson, qui a dirigé l’entreprise durant une trentaine d’années. L’eau s’est alors frayé un chemin dans la roche. « Les géologues disent qu’il faut entre 20 et 30 000 ans pour le creusement de la faille », précise-t-il. Mais c’est à partir du XIXe siècle que les gorges du Fier sont devenues une attraction touristique. Auparavant, elles étaient seulement « connues par quelques pêcheurs ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite