Procès d’assises: 8 ans de prison pour le père du «bébé secoué»

A l’issue de deux jours de procès, la cour d’assises de la Haute-Savoie a condamné, jeudi 28 juin 2018, le père d’un bébé de 4 mois, pour lui avoir donné la mort sans intention de la donner, à 8 ans de prison avec un suivi socio-judiciaire pendant 10 ans. En octobre et novembre 2016, à Quintal, excédé par les pleurs de sa fille, il l’avait violemment secouée, entraînant son décès deux jours plus tard.

Martine Imberton, avocate générale, avait requis une peine de 15 à 18 ans de réclusion criminelle. L’accusé avait été placé en détention préventive jusqu’en février 2018 et avait repris la vie commune avec la mère du bébé, actuellement enceinte de son compagnon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite