Le Léman Express peut-il séduire les Annéciens ?

Nouvel outil de mobilité sur le territoire, le Léman Express a quelques avantages à proposer aux Annéciens mais aussi plusieurs handicaps. Photo
: Charles Pietri.
Nouvel outil de mobilité sur le territoire, le Léman Express a quelques avantages à proposer aux Annéciens mais aussi plusieurs handicaps. Photo : Charles Pietri.

Un véritable «  big-bang  » de la mobilité transfrontalière. Quand on interroge les autorités suisses et françaises sur les bénéfices attendus du Léman Express – premier RER à circuler entre les deux pays –, voici ce qu’elles répondent, persuadées que cet outil va bouleverser la façon dont les frontaliers tricolores vivent leurs déplacements.

Une assertion sans doute vraie pour ceux qui habitent à proximité de la confédération – et qui troqueront probablement leur voiture pour ce nouveau moyen de transport –, mais pas forcément pour les quelque 7 000 frontaliers annéciens, qui vivent à 40 kilomètres de Genève.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite