Grand Genève : extinction de l’éclairage public le 26 septembre

La ville de Genève sera plongée dans le noir le temps d’une nuit.
La ville de Genève sera plongée dans le noir le temps d’une nuit. - © Revillard

Eteindre le temps d’une nuit tout l’éclairage public à l’échelle du Grand Genève, c’est le défi que le muséum d’histoire naturelle de Genève, la société astronomique de Genève, la maison du Salève et le Grand Genève ont lancé aux 209 communes de l’agglomération transfrontalière, pour sensibiliser aux méfaits de la pollution lumineuse et permettre au million d’habitants de revoir planètes, étoiles et voie lactée.

Dans la nuit du 26 au 27 septembre donc, l’éclairage public s’éteindra. Les installations électriques qui commandent l’éclairage public ne permettent pas d’avoir une extinction coordonnée, à un instant T, sur un territoire de la taille du Grand Genève, qui plus est, transfrontalier. En fonction de son équipement, la commune choisit d’éteindre une partie ou la totalité de son éclairage public.

La date n’a pas été choisie au hasard. Elle a été fixée selon des critères astronomiques. «  Il s’agit de maximiser la visibilité de la voie lactée au coucher du soleil , selon les organisateurs. Elle sera verticale, traversant tout le ciel, ce qui décuplera sa splendeur. Elle sera accompagnée par la présence de Saturne, la planète aux anneaux qui pourra être observée au télescope sur le territoire, le tout proche de la nouvelle lune, afin d’avoir un ciel aussi étoilé que possible. Jupiter, la plus grande planète du système solaire, sera également visible avec ses lunes galiléennes. »

Retrouvez la liste des communes participantes et des anmations sur le site de La Nuit est belle