Annecy : donnez vos vêtements chauds pour la bonne cause

Ambassadeur pour Riders for Refugees, Jérôme Tanon donne de son temps pour la collecte de vêtements chauds.
Ambassadeur pour Riders for Refugees, Jérôme Tanon donne de son temps pour la collecte de vêtements chauds. - Photo David Malacrida

À l’automne 2017, des dizaines de migrants, majoritairement originaires d’Afrique, arrivaient à Annecy. David Malacrida fait partie des Annéciens qui leur ont tendu la main. Il leur a apporté des denrées alimentaires au quai des Clarisses. Puis, il en a accueilli sous son toit.

« Je ne l’avais jamais fait. J’avais deux places chez moi. J’en ai accueilli plusieurs. Au bout de trois jours, je leur ai fait un double des clés et après, ils se sont gérés », raconte celui qui continue, de temps à autre, à héberger en urgence.

Collecte vestimentaire jusqu’au 31 octobre

À l’écoute de cette histoire, l’attachement de David à Riders for Refugees ne surprend pas. Cette association (dont il est le coordinateur) a été créée en 2015 par Danny Burrows et vise à venir en aide aux populations réfugiées en Europe. Cela passe par plusieurs actions comme la collecte de vêtements chauds pour l’hiver qui a lieu jusqu’au 31 octobre.

« Pour moi, c’est d’abord une urgence humanitaire parmi tant d’autres, explique Jérôme Tanon à propos d’un sujet souvent politique en France. Des fois, on empile des vêtements chauds chez soi qu’on ne met plus. Ça devient une caverne d’Ali Baba. Autant donner une deuxième vie aux fringues ».

Les ambassadeurs de l’association humanitaire Riders for Refugees.
Les ambassadeurs de l’association humanitaire Riders for Refugees. - Photo David Malacrida

La filière outdoor se mobilise

Ce photographe professionnel fait partie des ambassadeurs de la cause comme les riders professionnels Victor Daviet et la marraine Marion Haerty. À travers ces deux champions, c’est la filière du sport outdoor qui se mobilise. « On est un lien entre le monde de l’outdoor et les associations », positionne David qui salue la générosité des donateurs, entreprises et particuliers.

En 2018, Riders for Refugees avait reçu 6300 articles chauds qui ont ensuite été redistribués par les associations concernées. Donc si vous avez un pull polaire, des chaussures chaudes ou encore un bonnet que vous ne mettez plus, voici l’occasion de faire un geste tout simplement humain.

Les points de collecte

Une trentaine de points de collecte sont disséminés en région Rhône-Alpes surtout. Sur la bassin annécien, cinq lieux sont recensés : L’Ecrevis à Épagny-Metz-Tessy, Art by Friends et The Roster à Annecy, le Drugstore à La Clusaz et Chez Ma Frangine à Chainaz-les-Frasses.