Bassin annécien: quand l’ingénierie de Phimeca débarque en Haute-Savoie

C’est à la pépinière d’entreprises Galiléo, située à Chavanod, que Phimeca s’est installée pour les prochains mois, avant de trouver des locaux propres à la société.
C’est à la pépinière d’entreprises Galiléo, située à Chavanod, que Phimeca s’est installée pour les prochains mois, avant de trouver des locaux propres à la société.

Annecy, terre d’ingénierie ? C’est en tout cas dans cet esprit-là que s’est installée l’entreprise Phimeca à la fin de l’été à la pépinière Galiléo à Chavanod. Créée à Clermont-Ferrand il y a quinze ans, puis développée sur Paris en 2009, c’est en Haute-Savoie que la société a jeté son dévolu pour ouvrir une nouvelle branche. « On développe notre business depuis déjà trois ans en Pays de Savoie, mais aussi en Isère et en Suisse, donc on a trouvé ça plus simple de nous installer ici » explique Guillaume Causse, responsable d’agence à Annecy et porteur du projet.

Une proximité avec la Suisse

Mais ce développement n’est pas dû au hasard. Guillaume est en effet Savoyard d’origine, puisqu’il est né à Chambéry. « Dès que j’en ai eu l’occasion, j’ai cherché des clients dans le secteur, pour pouvoir me rapprocher de mes racines » précise-t-il. Mais la cité des Ducs ne s’est pas montrée une cible facile. « C’était difficile de se faire une place là-bas, alors qu’à Annecy, mais aussi dans la vallée de l’Arve, nous avons trouvé un bon écosystème avec les PME [petites et moyennes entreprises, ndlr]. Il était donc nécessaire que nous soyons au même endroit qu’elles ».

C’est aussi la proximité avec la Suisse qui a décidé Phimeca à poser ses valises dans le département. « Nous avons affaire à de nombreux acteurs locaux, mais les premiers furent des clients dans l’horlogerie de luxe suisse, ce qui nous a confortés dans notre idée » ajoute celui qui gère seul l’antenne annécienne.

Un savoir-faire qui marche

Si Phimeca a réussi à trouver sa clientèle en Pays de Savoie, c’est parce que leur recette marche. « Nous évaluons et optimisons des performances de produits et de systèmes. Par exemple, nous concevons, dimensionnons et maintenons des systèmes, mais nous faisons également des simulations numériques en 3D » indique Guillaume Causse. Parmi les clients phares se trouvent Airbus, Bosch, Engie, Michelin ou encore Total au rang national, et Pfeiffer mais aussi Conicio en local.

Avec un chiffre d’affaires de 1,6 million d’euros au 30 décembre 2018, Phimeca a de beaux jours devant elle. L’entreprise va prendre ses marques sur Chavanod pendant une année, mais se laisse jusqu’à la fin de 2019 pour faire le point sur sa situation et prévoir son futur. « Une chose est sûre, on compte rester sur le bassin annécien ! »