Léaz : l’émission tournée chez nous avec Stéphane Plaza et Julien Courbet enfin diffusée !

Léaz : l’émission tournée chez nous avec Stéphane Plaza et Julien Courbet enfin diffusée !

Les deux animateurs de télé et de radio deviennent le visage d’une nouvelle émission télévisée nommée « La Meilleure Offre », dont une partie du premier épisode s’est tourné chez nous, à Léaz.

Le concept de ce programme qui va être diffusé à la télévision ce jeudi 17 octobre : la production vient en aide à une famille qui, en raison d’aléas de la vie (décès d’un membre, mutation professionnelle, maladie…) doit vendre sa maison le plus vite possible.

Un coup de pouce à la famille de Valentin partie aux Etats-Unis

Nous les avons rencontrés dans les locaux de Sorgia FM où ils sont venus enregistrer une émission spéciale, en avril dernier.

Entre deux blagues à l’antenne, le duo d’animateurs, souriant et très en forme, revient sur le cas de la famille qu’il aide: il s’agit de la famille du jeune Valentin, atteint d’autisme, dont nous vous avions parlé en 2016 et 2017 (rappel de son histoire ci-dessous).

Les vedettes seront de retour à Léaz le 28 avril

Partie de France pour les soins de Valentin, la famille vend sa villa. Demeure de 143m² auxquels s’ajoute un terrain de 600m² entièrement clos. Elle devrait être vendue pour moins de 500 000 euros.

Pour céder cette habitation, Stéphane Plaza et Julien Courbet étaient revenu à Léaz. Là, la transaction a pris la forme d’une variante de vente aux enchères.

Une sorte de vente aux enchères est prévue pour la villa

Ceux qui lorgnent cette « villa moderne et entièrement neuve » selon Stéphane Plaza, feront alors des offres d’achat. Elles partiront de prix relativement bas, au vu de la valeur du bien, et augmenteront.

Mais au contraire d’enchères, celui qui fait la proposition la plus haute n’est pas assuré de «remporter» cette demeure qui possède quatre chambres, deux salles de bain et six places de stationnement. Comme l’explique Julien Courbet au micro de Sorgia FM, le vendeur peut choisir un acheteur qui propose une offre moins élevée, mais plus fiable (paiement comptant).

Quelle histoire derrière la vente  ?

Nous vous en parlions, pour la première fois, en février 2016, alors qu’un homme participait au semi-marathon de Genève avec, pour objectif, de faire connaître l’association léazienne «Valentin contre l’autisme». Cette dernière fut fondée le 14 janvier 2013 par Nicolas Michel, habitant de la commune et père d’un petit Valentin, alors âgé de 7 ans et touché par l’autisme. Le but de l’association est de recueillir des fonds pour que le petit garçon puisse avoir accès aux traitements médicaux dont il a besoin.

Elle permet aussi, entre autres, via la voix de la famille, d’expliquer le fonctionnement de différentes méthodes de soins.

7 000 euros par an au lieu de 3 000 par mois

Mais, en novembre 2017, Valentin et ses parents se sont envolés pour Austin, au Texas. Aussi étonnant que cela puisse paraître, au vu du système de soin des Etats-Unis, il est plus avantageux pour la famille du petit garçon d’être traité outre-atlantique qu’en France, où le coût des soins demeure non remboursé. Les assurances sociales coûtent maintenant, à Austin, 7000 dollars par an à la famille, au lieu de 3000 euros par mois ici. Les démarches administratives étaient aussi lourdes pour la famille qui devait, chaque année, remonter un dossier pour prouver le handicap de leur enfant.

Au-delà de l’aspect financier, c’est le bien être quotidien de Valentin qui devait être optimisé. L’enfant, au Texas, a intégré une classe spécialisée, dans laquelle il est accompagné de manière plus assidue qu’en France.