Inserm

Selon les scientifiques, la société française aurait une tendance à l’adaptation aux températures extrême depuis la fin du XXe siècle.

Les fortes températures augmenteraient le risque de suicide, selon une étude de l’Inserm

France-Monde |