Albertville : le Limonaire à la fête de la nouvelle année des Saint-Smoniens

Albertville : le Limonaire à la fête de la nouvelle année des Saint-Smoniens

« Moi qui l’aimais tant, Je le trouvais le plus beau de Saint-Jean », voilà des paroles que l’on pouvait entendre à l’arrivée à la fête de la nouvelle année des Saint-Smoniens. C’est Bernard Yoccoz qui les chantait, accompagné par la musique de son Limonaire dont il tournait la manivelle pour faire défiler les cartes perforées.

Pour en savoir plus sur cette chanson : « Mon amant de Saint-Jean », est une chanson française de 1942 dont les paroles sont de Léon Agel et la musique d'Émile Carrara. Elle fut créée par la chanteuse Lucienne Delyle puis reprise par de nombreux chanteurs dont Edith Piaf, Bourvil, Mouloudji et Patrick Bruel. Au cinéma François Truffaut l'a utilisée dans son film Le Dernier Métro, de même que Claude Miller dans La Petite Voleuse.

Bernard Yoccoz a chanté bien d’autres airs populaires pendant que la fête connaissait son succès habituel, malgré le temps maussade. Huitres, crevettes, paëlla, galette géante, verres de vin blanc, tout était réuni pour que la fête soit belle …et elle le fut !