À Tours-en-Savoie, randonnée sportive à l’assaut du refuge du Soplat des Nants

Au refuge, un groupe de jeunes chambériens s’apprête à fêter la nouvelle année.
Au refuge, un groupe de jeunes chambériens s’apprête à fêter la nouvelle année.

Nous démarrons de la microcentrale par la piste sur la droite et traversons le Grand ruisseau. Au bout de 500m, nous prenons à gauche, ignorant la piste sur notre droite pour nous engager sur le sentier des cascades (non répertorié IGN). Sur la gauche, une succession de petites cascades mêlent leur bouillonnement aux cris des geais. Nous continuons le long du ruisseau au premier croisement et le laissons au second pour partir à droite et rejoindre le Villaret (614m). Nous apercevons en haut à gauche une des bornes blanches qui jalonnera notre marche : la 17. Nous traversons ainsi la forêt de la Trimpaz jusqu’à la borne 24. Nous arrivons sur une piste, continuons à gauche sur 30m pour trouver à nouveau le sentier permettant de joindre la piste menant au Chalet de la Thuile. Après 6 épingles nous apercevons un chemin sur la droite menant aux jolies ruines des Cornettes où nous attend un panneau directionnel que nous suivons jusqu’à couper la piste du Plan de la Maie (environ 1000m).

Du Bognon au Sapin Président

Après presque 3km et 1h30 de marche, nous décidons de faire une courte pause. En prenant la piste à droite sur 150m, on trouve un point de vue magnifique sur le bassin albertvillois. Nous croisons la piste du Bognon (1286m) et prenons sur la droite sur 10m pour trouver un large chemin partant sur la gauche (non référencé) pour rejoindre à nouveau la piste. Dans l’épingle un nouveau sentier se présente avec panneau indiquant le Soplat des Nants. La piste laisse place à un chemin après 200m et s’étrécit plus loin pour traverser plusieurs couloirs. À ce stade, il y a toujours de la pente, mais le plus dur est derrière nous. Nous continuons de suivre le balisage pour rencontrer un croisement où nous prenons sur la droite en montant. Le chemin est très visible grâce aux feuilles, ce qui n’est pas forcément le cas à la belle saison. À peine 50m plus loin sur notre gauche nous apercevons le Sapin Président (celui-ci est entouré d’épicéas remarquables, vous trouverez le petit écriteau indiquant l’arbre en regardant dans le sens de la descente).

Au refuge du Soplat des Nants

Quinze minutes plus tard, nous arrivons au refuge où un petit groupe de Chambériens s’apprête à passer le nouvel an. Rénové cette année, la cabane offre une superbe mezzanine et une toiture neuve. Des matelas sont mis à disposition. Sous condition de respecter les lieux, ceux-ci sont ouverts à tous. Une nouvelle phase travaux est prévue en 2023 pour remplacer la seconde partie du toit. Nous profitons un instant de la chaleur du feu pour nous changer et buvons un thé bien chaud. Il est alors possible de redescendre par la voie par laquelle nous sommes venus ou bien de repartir en direction du Fort du Mont (2h de marche). Pour les plus fainéants, sachez qu’une route goudronnée arrive à quelques mètres du refuge !