Assurance chômage : Élisabeth Borne annonce le retrait de la partie controversée du décret

Le décret prévoyait la réduction de 40 % de la durée d’indemnisation en cas de taux de chômage inférieur à 6 %.
Le décret prévoyait la réduction de 40 % de la durée d’indemnisation en cas de taux de chômage inférieur à 6 %.

Le décret controversé de l’assurance chômage sera finalement retiré, a annoncé la Première ministre Élisabeth Borne ce mardi 3 janvier sur franceinfo. « Nous allons retirer ce point, et nous remettrons ce sujet dans la concertation sur les futures règles », a-t-elle assuré en reconnaissant que « ce point n’a peut-être pas fait suffisamment l’objet de discussions ».

Ce projet de décret prévoit une réduction de 40 % de la durée d’indemnisation si le taux de chômage devient inférieur à 6 %, ce qui reviendrait à passer d’une indemnité de 24 mois à une indemnité de 18 mois. Il avait été dévoilé le vendredi 23 décembre, faisant vivement réagir l’opposition et les syndicats, qui assurent ne pas avoir été avertis.

« Le décret n’est pas une surprise, estime Élisabeth Borne. Ça fait des mois que le ministre du travail a des concertations avec les organisations patronales et syndicales sur un principe que l’on veut introduire pour l’assurance chômage, qui est de dire que les règles évoluent selon la situation du marché du travail », explique la cheffe du gouvernement.

« C’est la bonne règle d’indemnisation »

Concrètement, le taux de chômage actuel atteignant de 7,3 % de la population active, cette règle est retirée du décret qui entrera en vigueur le 1er février.

« Notre intention est transparente, si le chômage atteint moins de 6 %, alors on pense que c’est la bonne règle d’indemnisation », assure toutefois Élisabeth Borne.