Saint-Julien-en-Genevois : la sous-préfecture trouve un nouveau lieu d’accueil du public

Le drapeau et le panneau ont trouvé leur place sur l’entrée de l’ancienne école.
Le drapeau et le panneau ont trouvé leur place sur l’entrée de l’ancienne école.

Le 19 mai 2022, la sous-préfecture de Saint-Julien-en-Genevois, située sur l’avenue de Genève, partait en flammes. Le sous-préfet, alors en vacances en famille, avait dû revenir en urgence pour voir ce qui était aussi son logement partir en fumée. En cause, un court-circuit au niveau d’un sèche-linge.

Les services de l’État se retrouvaient alors bien en peine, sans bâtiment d’accueil. Un lieu temporaire avait bien été trouvé à la Maison des Habitants mais il fallait trouver une solution viable en attendant la reconstruction de l’original. C’est alors vers l’ancienne école primaire François-Buloz, vide depuis plusieurs années, que les regards se sont tournés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite