Chambéry: la rue Juiverie, «c’est une rue qui a une identité forte, avec des commerces atypiques»

Depuis deux ans, la rue Juiverie renaît de ses cendres : restaurant végétarien, mercerie, café-restaurant, concept store dédié à l’art et à la déco… Un souffle de modernité a balayé l’artère centrale chambérienne.

Et ce n’est pas pour déplaire à ses occupants. « Nous avons été l’une des premières à reparier sur la rue Juiverie après tous les départs des magasins, car nous avons ouvert en 2019 quand tout était fermé. Et depuis, on ne regrette pas ! », sourit Ariane, cogérante de TUM’, un concept store dédié à l’art.

Pour Caroline, cogérante des Poulettes, un café-restaurant arrivé il y a deux ans rue Juiverie, « c’était la rue idéale pour s’installer : centrale, piétonne, et c’est la rue la plus large de Chambéry ce qui veut dire possibilité d’ouvrir une terrasse ».

Avec l’ouverture de toutes ses nouvelles enseignes, « l a rue a une identité particulière, il n’y a presque pas de franchises et pratiquement que des indépendants », remarque Caroline.

Une rue qui fait la part belle aux commerces de bouche

À l’époque, « quand il y avait encore les magasins de Mr Vuillermet, c’était une rue où l’on n’allait pas spécialement, mais depuis, avec toutes les arrivées, elle s’est redynamisée et est devenue très passante, avouent Chloé et Sandrine, cogérantes du restaurant Gaïa, installé il y a deux ans. Il y a aussi des commerces plus variés : avant il n’y avait presque exclusivement des vêtements. Maintenant, entre Les Poulettes, La Goguette de Juliette et nous, il y a de la restauration ».

Un choix visiblement voulu selon Caroline : « C’était apparemment la volonté de Mr Vuillermet quand il est parti, de repeupler la rue Juiverie avec des commerces de bouches ».

Ces nouveaux commerces ont également l’avantage d’amener une clientèle différente. « On a tous une identité propre, nous ne sommes pas des commerces lambda, avec un format classique. Il y a une espèce de ligne de conduite, une trame, toutes les enseignes sont atypiques », constate la cogérante des Poulettes.

La rue Juiverie attend prochainement l’arrivée de plusieurs autres boutiques, qui viendront mettre un point finale à la renaissance de cette artère commerciale de Chambéry.