Aurélie Bertrand : «Je suis arrivée en Savoie il y a dix ans»

Aurélie Bertrand : «Je suis arrivée en Savoie il y a dix ans»

Aurélie, parlez-vous ch’ti ou savoyard ?

Je suis arrivée en Savoie il y a 10 ans, le ch’ti je commence à l’oublier. Mes collègues de travail m’apprennent les mots essentiels du vocabulaire savoyard, « Maci » à eux. Mes 2 enfants sont nés en Savoie, il est évident que le savoyard est aujourd’hui leur langue.

Le génie est-il toujours civil ?

C’est par défaut que je me suis intéressée au génie civil, je suis géologue à la base. Mon premier job était en génie civil, j’ai vite appris dans les toupies à béton à obtenir cet excellent matériau.

Le running ça vous gagne ?

Ici en Savoie j’ai découvert la folie pour le sport, je m’y suis mise, à mon rythme, je cours un peu, je ne gagne jamais, je suis fière d’avoir couru l’Odysséa …et l’essentiel n’est-il pas de participer ?!

Vous faites partie d’une équipe barragiste ?

Je n’ai jamais fait le métier de barragiste, c’est-à-dire diagnostiquer et entretenir les barrages, un vrai métier de montagnard, aujourd’hui je m’assure que les turbines tournent.

Vous supportez EDF ?

Oui, les deux EDF, Electricité de France où j’ai le plaisir de travailler et l’autre EDF, l’Equipe de France de football, dont je connais un certain nombre de joueurs. Avec mon compagnon, grand fan de l’OM, nous aimons aller voir des matchs au Vélodrome.

Vous ne buvez plus de café ?!

Il est vrai que je viens de mettre en vente ma cafetière Nespresso, j’ai laissé tomber les capsules, mais c’est pour adopter le « Cofffee B », une machine qui utilise des boules de café sans enveloppe, 100% compostables, du zéro déchet !

Vous écrivez votre bio ?

Je l’écris tous les jeudis à 18h au Garage avec mes amis de l’Amap « Le Bio Corti », le beau jardin. Après une longue saison d’automne nous nous apprêtons à récolter les légumes d’hiver.

Alimenterre ou Alimentaire, quelle orthographe préférez-vous ?

Définitivement Alimenterre, l’alimentation sans intermédiaire, où chacun est « consommacteur ». Ce jeudi 24 novembre, à 20h au Garage, dans le cadre du festival « Alimenterre », nous invitons à visionner le film La Part des Autres, sur consommer autrement et surtout être solidaires.