Annecy: l’élue Frédérique Lardet toujours craintive vis-à-vis des anciens organisateurs du marché de Noël

L’entreprise 72 heures d’avance avait été sélectionnée par la municipalité suite au conflit.
L’entreprise 72 heures d’avance avait été sélectionnée par la municipalité suite au conflit. - Photo d’archives

Si l’entreprise 72 heures d’avance a été choisie par la municipalité annécienne pour organiser Le Noël des Alpes l’an dernier, ils le seront jusqu’en 2024. Pour autant, la question de l’ancien délégataire se pose toujours… C’est la résiliation du contrat entre GMC Events et la municipalité qui pose question. Les uns assurent que le contrat n’a pas été rompu de manière régulière. Céline Goudjo, de cette entreprise, assure que des indemnités légales auraient dû être versées par la mairie, à hauteur de 500 000 euros. Or, la mairie d’Annecy n’a pas proposé une telle somme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite