Une Chablaisienne en lice pour Miss Rhône-Alpes

Delphine Lamourette sera la représentante des Pays de Savoie lors de la prochaine élection de Miss Rhône-Alpes.
Delphine Lamourette sera la représentante des Pays de Savoie lors de la prochaine élection de Miss Rhône-Alpes.

Thonon-les-Bains

Il est 12 h 30, mardi 8 octobre. la plupart des Thononais sont en train de manger. Le parc thermal est quasiment vide. Delphine Lamourette arrive, le pas pressé. Depuis quelques semaines la jeune Thononaise, qui a grandi à Bernex, est très occupée. « J’ai des grosses journées en ce moment, je suis à fond dans mon travail et dans les répétitions du 19 octobre », glisse-t-elle, sourire en coin. Le 19 octobre ? L’élection de Miss Rhône-Alpes à laquelle elle participera, à peine un mois après avoir décroché l’écharpe de Miss Pays de Savoie. Un peu par hasard et au dernier moment. Deuxième dauphine en 2018, cette pure Chablaisienne ne pensait pas tenter à nouveau sa chance cette année. Et pourtant. « On m’a envoyé un dossier de candidature, j’ai dit oui, et j’ai bien fait ! »

« Ce n’est pas une écharpe qui va me changer »

Le rire est sincère, le regard pétillant et la Miss est à l’opposé des clichés qui collent, parfois à tort, au monde des reines de beauté. « Je suis quelqu’un de simple. Je suis plutôt baskets et jeans, je ne suis pas une experte en maquillage ou en coiffure. Je reste comme je suis, ce n’est pas une écharpe qui va me changer ! ». La discussion est sans filtre, Delphine Lamourette est naturelle, s’intéresse à tout et parle de tout. « J’aime beaucoup le sport. Je fais du ski depuis que je suis toute petite, j’aimerais passer le diplôme pour être monitrice. Je pratique aussi le cyclisme et la boxe anglaise.  »

Malgré un quotidien bien chargé, l’agent immobilier de 24 ans a déjà le regard tourné vers la suite des événements. « En décembre, il y a une action avec la Croix Rouge à laquelle j’ai hâte de participer en tant que Miss Pays de Savoie, c’est quelque chose qui me tient à cœur. »

En quête de sponsors

Avant toutes ces obligations de Miss Pays de Savoie, elle aura un immense rendez-vous le 19 octobre à Bourg-en-Bresse : l’élection de Miss Rhône-Alpes. Pour mettre toutes les chances de son côté, Delphine Lamourette, sa famille et le comité de Miss Pays de Savoie remuent ciel et terre pour trouver des sponsors. Le système de votes pour l’élection est particulier et la jeune Thononaise aura besoin de soutien sur place. Elle a déjà réussi à obtenir un bus et trois mini-bus pour se rendre dans l’Ain. Reste maintenant à trouver des sponsors pour financer les entrées. Le temps presse, mais la principale intéressée aborde le concours avec une étonnante décontraction : « Je ne suis pas du genre à me mettre en avant. Je ne vais pas me dire que je vais gagner, car c’est le meilleur moyen d’être déçue. Je veux profiter, et on verra bien ce qu’il se passera  ».

Pour pouvoir prétendre au titre de Miss Rhône-Alpes, Delphine Lamourette va devoir convaincre beaucoup de monde. C’est dans un premier temps le public présent à Bourg-en-Bresse qui élira les finalistes. C’est pour cette raison que la dernière Miss élue, qui dispose d’à peine un mois pour s’organiser, tente de réunir des soutiens. Chaque candidate viendra dans l’Ain avec son fan-club. Si elle fait partie des finalistes, Delphine Lamourette verra ensuite son destin remis entre les mains du jury du concours.