Vallée d’Aulps : le barrage du Jotty lui aussi victime de la sécheresse

Le débit moyen entrant mesuré dans le lac du Jotty en juillet 2022 était de 1,46 mètre par seconde contre 6,76 mètres cubes par seconde pour la moyenne historique.
Le débit moyen entrant mesuré dans le lac du Jotty en juillet 2022 était de 1,46 mètre par seconde contre 6,76 mètres cubes par seconde pour la moyenne historique. - Photo EDF.

La sécheresse que l’on a connue cet été s’est fortement ressentie au bord du lac, mais qu’en est-il dans nos montagnes ? Nous nous sommes intéressés au cas du barrage du Jotty, en vallée d’Aulps, et à sa production d’électricité.

Tout d’abord, on note que le premier semestre 2022 a été particulièrement chaud, avec des déficits de pluie importants dans les Alpes. D’après Météo France, le mois de juillet est le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Alors quel impact sur l’eau en montagne ? «  Les chutes de neige, qui contribuent au remplissage des barrages, ont également été très inférieures aux normales saisonnières sur l’ensemble des Alpes. À ce manque de précipitations s’est ajouté un mois de mai exceptionnellement chaud, qui a entraîné une fusion rapide et anticipée du stock de neige. Ainsi, les pics de débits dans les rivières ont été observés au cours du mois de mai  », introduit le service communication d’EDF.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite