Hôtel de ville, piscine des Marquisats… : où en sont les gros chantiers d’Annecy ?

Le chantier de l’hôtel de ville est «dans les clous en termes de délais», selon le maire d’Annecy.
Le chantier de l’hôtel de ville est «dans les clous en termes de délais», selon le maire d’Annecy. - Photo d’archives

Piscine des Marquisats

« Tous les mauvais procès sur une soi-disant vision idéologique sur la piscine, c’est de la «fake news». Oui, la piscine des Marquisats a pris du retard mais le projet n’est pas remis en cause. Il va voir le jour dans la mandature et aujourd’hui on a des questions relatives à la gestion de projet et à la géologie des sols. »

Hôtel de ville

« On a un projet qui respecte à la fois l’histoire et qui apporte une vision différente, pour que l’on vienne à cet hôtel de ville pas seulement pour faire des actes administratifs ou politiques, mais qu’il soit ouvert aux citoyens. On a un travail sur les fondations qui est en train de se faire. Le projet suit son cours pour début printemps 2025. »

Rénovation du quartier des Trois Fontaines

« On a réussi à faire un espace culturel [la Friche des rails, NDLR] mais qui sera aussi un espace de concertation pour ce quartier. Il y a une demande des promoteurs de travailler sur ce type d’opération. La prochaine étape, j’espère dès cet automne, c’est la concertation pour la construction. »

Projet de «Petit Pâquier» aux Marquisats

« Ça va avancer puisque, aujourd’hui, avec l’État, on a choisi le nouveau commissariat qui va être construit du côté de SNR. On va revenir sur la copie du « « », de comment on aménage cet espace. Avec toujours à l’esprit d’ouvrir les accès au lac au public, comme on l’a fait à la presqu’île d’Albigny. Ce qui est un peu dans la lignée de ce qu’avait fait Bernard Bosson ».

Ancien site de Pôle Emploi avenue de Loverchy

« La Ville a racheté le bâtiment. L’objectif, c’est de mettre en place un centre de sécurité urbaine. Le projet est en cours, l’objectif étant de réunir police municipale et vidéoprotection. »

Vallon du Fier

« On va faire à terme un travail de revalorisation, de renaturation, pour que cela devienne un espace de vie beaucoup plus ouvert et qui correspond à la fois aux besoins de verdissement, de rafraîchissement et d’activité de la ville. »