Qui sont ces Suisses qui assument de vivre en France ?

Léonard vit à Vétraz-Monthoux depuis onze ans et ne regrette pas son choix.
Léonard vit à Vétraz-Monthoux depuis onze ans et ne regrette pas son choix.

L’être humain est ainsi fait qu’il a tendance à voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein. À plus s’attarder, à l’échelle du Grand Genève, sur les faux résidents secondaires que sur les Suisses qui vivent côté français de la frontière dans les règles. Rarement sous le feu des projecteurs, ces derniers sont pourtant au moins 10 000 (lire ci-contre). C’est plus que la population d’une ville comme Vétraz-Monthoux, où réside justement la famille de Léonard depuis onze ans. Comme dans l’écrasante majorité des cas de Genevois qui viennent s’installer en France voisine, l’élément déclencheur a trait au logement. «  On vivait dans un tout petit appartement du centre-ville, dans lequel on dormait dans le salon, rembobine Léonard. À la naissance de notre fille, nous avions besoin d’un logement plus grand.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite