Le projet immobilier avorte, une nouvelle vie pour Annema’squash

Jean-François Naillod et Fabrice Lourdes, président et vice-président de l’association Annema’squash, entourés des propriétaires du bâtiment, Philippe Gerosa (à gauche) et Thierry Jovard.
Jean-François Naillod et Fabrice Lourdes, président et vice-président de l’association Annema’squash, entourés des propriétaires du bâtiment, Philippe Gerosa (à gauche) et Thierry Jovard.

Il y a un an, l’issue ne laissait guère place au doute. Un ou deux immeubles, pour une vingtaine de logements au total, allaient prendre la place du club sportif Annema’squash. «  Pour moi, c’était fini, je ne misais pas un centime sur une issue positive  », image le président de l’association de squash, Jean-François Naillod. Et pour cause, les promoteurs sont à l’affût du moindre foncier disponible dans l’agglomération et sur le vaste terrain d’environ 2500m² qui jouxte l’ancienne casse Brand à Cranves-Sales, le défilé a bien eu lieu ces derniers temps. «  Avec le Covid, l’ancien gérant nous devait des loyers. Devant les difficultés de l’activité sportive, on s’est dit qu’il fallait mieux vendre à des promoteurs  », explique aujourd’hui Philippe Gerosa, l’un des deux propriétaires du bâtiment avec Thierry Jovard, celui qui a lancé Annema’squash en 1992.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite