Bas-Chablais : en pleine sécheresse, les pêcheurs tentent de sauver la vie dans les ruisseaux

Avec l’aide de pêcheurs amateurs, deux employés de la fédération départementale tente de récupérer les poissons du ruisseau La Folle.
Avec l’aide de pêcheurs amateurs, deux employés de la fédération départementale tente de récupérer les poissons du ruisseau La Folle.

La sécheresse continue de s’accentuer. Comme une grande partie du département de Haute-Savoie, le Chablais est passé en état d’alerte maximale dit de «  crise  » depuis le vendredi 5 août. Le niveau des cours d’eau atteint des records d’étiage, «  certains sont en assec total  ». «  Les fonctions biologiques des cours d’eau ne sont plus remplies  », a signalé la préfecture. Gabin Jesus suit la situation de près au quotidien. Avec son collègue Guillaume Bini, ce chargé d’études à la fédération de Haute-Savoie de pêche et protection du milieu aquatique a donné rendez-vous à cinq pêcheurs amateurs du coin, à Bons-en-Chablais, mardi 9 août.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite