Canicule : à quoi va ressembler le nouvel épisode prévu cette semaine ?

Un nouveau pic de chaleur est attendu vendredi 12 août.
Un nouveau pic de chaleur est attendu vendredi 12 août. - Image d’illustration - Pixabay

Jamais trois sans quatre ? Sans laisser le temps aux Français de souffler, une nouvelle vague de chaleur arrive dès ce lundi 8 août sur l’Hexagone. Les températures, déjà élevées en ce début de semaine, devraient grimper jusqu’à atteindre un pic vendredi 12 août.

Pour le moment, seuls le Gard et le Vaucluse sont – toujours, depuis bientôt 4 semaines – en vigilance orange.

Une vague plus longue que la précédente

Ce nouvel épisode se caractérise par sa durée, plus longue que la précédente vague de chaleur. Il faut dire que les conditions météorologiques au-dessus du continent européen sont propices : un puissant anticyclone installé sur les îles britanniques expose la France à de fortes températures.

Dimanche, le thermomètre a déjà atteint 37 degrés à Nîmes et 36 degrés à Avignon, indique Météo France. Ce lundi, les maximales seront à nouveau comprises entre 35 et 37 degrés à l’intérieur des régions méditerranéennes.

Dès mardi, les températures vont augmenter, notamment dans le Sud-Ouest. Les maximales pourraient atteindre 39 degrés localement entre le Bordelais et le Midi toulousain.

Moins chaud en Haute-Savoie

Le département de la Haute-Savoie devrait être moins touché par cette nouvelle vague de chaleur. Sur le bassin lémanique, le thermomètre atteindra plus difficilement les 30 degrés en milieu de semaine.

En Savoie, des pointes à 35 degrés sont attendues localement en plaine mardi et mercredi. Dans l’Ain, les températures devraient être comprises entre 30 et 33 degrés sur tout le territoire, dès mardi.

Des orages en fin de semaine ?

Après un pic de températures vendredi, avec des maximales à 35 degrés en région parisienne, 36 degrés à Rennes ou encore 38 degrés à Bordeaux, des orages pourraient éclater en fin de semaine.

Dès samedi, des perturbations orageuses arriveront de l’ouest, pour gagner tout l’Hexagone dimanche et ainsi faire chuter les températures.