Bonneville : il provoque un accident et se réfugie auprès des gendarmes en état d’ébriété

Un automobiliste se réfugie auprès des gendarmes du Peloton motorisé de Bonneville après avoir provoqué un accident...
Un automobiliste se réfugie auprès des gendarmes du Peloton motorisé de Bonneville après avoir provoqué un accident...

Les faits se sont déroulés le 13 juillet dernier, en début de soirée, devant les bureaux du Peloton motorisé (PMO) de Bonneville, situés route de Cluses. Les gendarmes sont attirés par des cris provenant de l’extérieur des bureaux de leur unité.

Deux automobilistes se disputent

Sur place, ils constatent que deux automobilistes sont en train de se disputer au sujet d’un accident matériel survenu quelques minutes plus tôt. Ils démêlent les déclarations des deux protagonistes et en ressort que le conducteur d’une Citroën était à l’origine d’un accrochage matériel entre les deux voitures. Celui-ci n’a alors pas souhaité faire de constat amiable et a quitté les lieux de l’accident. Une altercation a éclaté entre les deux conducteurs.

Il prend la fuite et se réfugie auprès des gendarmes

Mais effrayé par l’autre conducteur le responsable de l’accident a pris la fuite pour se réfugier devant le PMO de Bonneville. Dans sa course pour fuir son poursuivant, il a commis de nombreuses infractions au Code de la route. Mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Il roulait en état d’ivresse

Les gendarmes ont procédé aux contrôles de rigueur et découvrent que le conducteur de la Citroën circulait en état d’ivresse, avec un taux d’alcool de 0,50 Mg/l d’air expiré, soit le double de la limite légale. Son véhicule a été immobilisé sur les lieux du contrôle, et l’intéressé a été convoqué pour la fin du mois d’août pour faire l’objet d’une composition pénale.