Beaufortain : développement du maraîchage entre volonté citoyenne et prise de conscience politique

Durant quatre mois, Déborah Lamy a entrepris un travail de terrain avec les acteurs locaux pour comprendre la problématique du maraîchage dans le Beaufortain.
Durant quatre mois, Déborah Lamy a entrepris un travail de terrain avec les acteurs locaux pour comprendre la problématique du maraîchage dans le Beaufortain.

BEAUFORTAIN

Déborah Lamy est étudiante en agro-écologie à Lyon. C’est dans le cadre de son Master, qu’elle est venue passer quatre mois (mars à juin 2022) dans le Beaufortain. Elle va réaliser, en partenariat avec l’AAB, un mémoire de recherche sur les caractéristiques d’un maraîchage de proximité en zone de montagne mais aussi sur les freins et les leviers d’action possibles. Pour mener à bien ses recherches, elle est allée à la rencontre des élus du territoire, des acteurs agricoles locaux mais aussi de huit maraîchers dont deux implantés dans le Beaufortain. Son objectif? Passer des idées à l’action.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite