Incendies en Gironde : les feux ne progressent plus, mais devront être surveillés pendant plusieurs semaines

Près de 21 000 hectares de forêt ont brûlé dans les deux incendies du sud de la Gironde.
Près de 21 000 hectares de forêt ont brûlé dans les deux incendies du sud de la Gironde. - SDIS 33

Dix jours et près de 21 000 hectares plus tard, les deux incendies qui ravagent la Gironde perdent enfin en intensité et cessent de gagner du terrain. Pour autant, ils ne sont pas encore fixés, indique la préfète Fabienne Buccio. Sur franceinfo, elle explique ce vendredi 22 juillet que le travail des pompiers pourrait durer « plusieurs semaines  ».

Parmi les 36 750 personnes évacuées depuis le début de la crise, 6 000 ont pu regagner leur domicile jeudi. Fabienne Buccio explique que la réintégration des habitants se fera « secteur par secteur  ». Ce vendredi, la ministre déléguée Olivia Grégoire a fait savoir que le gouvernement avait demandé aux assureurs « que l’indemnisation des sinistrés arrive le plus vite possible  », pensant notamment « aux campings et restaurants qui ont été détruits ».

Et, même si une majeure partie des habitations a pu être préservée, le décor, lui, a complètement changé.

20 800 hectares de forêt brûlés

En une semaine, ce sont deux dizaines de milliers d’hectares qui sont partis en fumée. S’ils n’ont fait aucune victime, les forêts de pins ont quant à elles été ravagées. À La-Teste-de-Buch, sur le bassin d’Arcachon, 7 000 hectares ont brûlé. À Landiras, plus à l’ouest, ce sont 13 800 hectares qui ont été touchés.

Jusqu’à 2 000 sapeurs-pompiers, venus de toute la France, ont été mobilisés sur ces deux incendies. La préfète indique que certaines colonnes venues en renfort commencent à être « libérées ».