Haute-Tarentaise : la communauté de communes met à disposition une joëlette gratuitement

La promenade ou les sentiers de randonnée pour tous, c’est ce que veut promouvoir la CCHT.
La promenade ou les sentiers de randonnée pour tous, c’est ce que veut promouvoir la CCHT.

Haute-Tarentaise

« L’objectif est de rendre accessible la montagne à tous », assure Thaïs Pigeault, la chargée de mission accessibilité et handicap de la communauté de communes de Haute Tarentaise (CCHT). Cette dernière a réalisé de septembre à juin un diagnostic sur l’accessibilité de son territoire et pas seulement technique, mais aussi culturel, sportif ou en termes d’emploi. « On s’est aperçu que faire du sport pour les personnes en situation de handicap était compliqué, notamment pour les enfants. Il faut s’éloigner sur Albertville ou Chambéry et être accompagné d’un moniteur ».

Une joëlette facile à manier

Du coup, la CCHT a acheté une joëlette pour la mettre à disposition des habitants de son territoire et des visiteurs, même si les premiers sont prioritaires. Grâce à un partenariat avec l’Intersport de Bourg-Saint-Maurice qui assure gracieusement la maintenance de la joëlette et sa location, les personnes qui ont un handicap physique ou mental ou celles qui ont une grande fatigabilité peuvent bénéficier de ce fauteuil adapté aux personnes à mobilité réduite. La joëlette dispose d’une roue sous l’assise et doit être dirigée à l’avant par une personne et à l’arrière par une autre qui assure l’équilibre. «  On n’a pas besoin de forcer », reconnaît Thaïs Pigeault. Même si éventuellement pour ceux qui désirent augmenter le nombre d’accompagnateurs, il y a la possibilité de rajouter des poignées sur le côté. « C’est très simple à manier. On peut évoluer très facilement sur du plat et progressivement on va vers un plus grand dévers », ajoute la chargée de mission.

Pour le transport, la joëlette est pliable et se range dans le coffre d’une voiture « Ça occupe toute la place d’un coffre », admet Thaïs Pigeault.

Une manière de destigmatiser ce matériel et ses utilisateurs

Pour l’instant, hormis l‘achat de la joëlette (4 300 euros), l’opération ne coûte rien à la collectivité, Intersport intervenant sans contrepartie. « S’il y a beaucoup de demande, ça pourra évoluer, reconnaît la chargée de mission. Mais passer par Intersport permet de destigmatiser ce genre de matériel que l’on retrouve dans des magasins où tout le monde va ».

Où trouver la joëlette?

À l’Intersport de Bourg-Saint-Maurice, rue des Arcs, elle est à disposition au local Cycles au niveau du funiculaire de juin à septembre. Elle est gratuite, il faut juste déposer une caution. Au local Cycles, la joëlette est disponible 7 jours sur 7 de 9h à 12h et de 14h à 18h. Elle peut être réservée au 04 79 04 12 45 ou à l’adresse location@intersport-bourg.com.

Le reste de l’année, elle est disponible du lundi au samedi de 9 h à 19h30 à Intermarché au numéro suivant : 04 79 04 04 30 et à l’adresse mail indiquée ci-dessus.

Les locations sont d’une durée maximale de 2 jours.