J’ai testé pour vous le tour du lac d’Annecy à vélo par la rive est

L’aménagement de la véloroute depuis Talloires jusqu’à Doussard en passant entre Balmettes et Glière fait 2,5 km.
L’aménagement de la véloroute depuis Talloires jusqu’à Doussard en passant entre Balmettes et Glière fait 2,5 km.

Il est 9h sur le Pâquier et la piste qui longe l’avenue d’Albigny est déjà remplie de cyclistes, entre les aguerris qui taillent le bitume en tenue de maillot jaune ou de travail, et les touristes matinaux.

Depuis le 14 juin dernier, la 10e tranche de piste cyclable sur la rive est du lac, entre Talloires et Doussard, a (enfin) été finalisée.

Lancé en février 2020, ce dernier aménagement permet de faire la liaison depuis la sortie de Talloires, entre Balmettes et Glière jusqu’à Doussard, et de compléter la boucle du tour du lac d’Annecy à vélo.

Un itinéraire bis

Pour la traversée entre Veyrier-du-Lac et Menthon-Saint-Bernard, je ressens une certaine appréhension en me lançant sur la piste. En effet, une partie de la voie n’étant pas aménagée, la traversée entre Veyrier et Menthon peut s’avérer un peu périlleuse à certains endroits malgré les marquages au sol, en particulier dans les rues étroites de Menthon.

Je décide de prendre un itinéraire bis une fois arrivée à Veyrier, et je descends en direction de la route du port, à la première sortie du rond-point, situé un peu avant la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain. Je longe ainsi la plage de Veyrier par un chemin parallèle et une fois au bout de la rue, je rejoins les pontons de Menthon via le chemin de la Prairie, situé sur la droite, à côté du Château d’Orbeau.

Une fois au bout de la plage, je remonte pour rejoindre la piste cyclable, direction Talloires.

La descente de Talloires

La fameuse ! Celle que l’on redoute en montée et qui nous surprend au détour d’un virage en descente.

Je croise des courageux qui ont décidé de poser le pied à terre pour remonter la tant redoutée côte de Talloires. Les virages sont secs, il faut réussir à les prendre en douceur en dosant son freinage pour ne pas être surpris en cas de dérapage.

Des signalétiques vélos, bien que discrètes, sont visibles sur le sol, et permettent de marquer la cohabitation avec les automobilistes, qui prennent parfois la liberté de doubler. Il est possible de s’arrêter sur les trottoirs pour profiter de la vue que nous offre le lac, côté Talloires.

D’une distance de 1,62 km avec un dénivelé positif de 104 m, grimper la côte de Talloires représente un joli défi sportif que j’ai préféré m’épargner pour ce papier… du moins pour cette fois.

La piste finalisée

Dernière étape de la rive est avant de rejoindre celle de l’ouest. Je m’élance sur la dernière tranche des aménagements, à la sortie de Talloires, direction Doussard. D’une longueur de 2,5 km, la voie verte est séparée de la route par une bande qui sera par la suite végétalisée.

Tout au long du trajet, des barrières de sécurité routière bois-métal, ainsi que des parements en pierre ont également été posés pour assurer la sécurité de la véloroute. Ayant déjà parcourue cette section pendant les travaux début juin, le souvenir des gravillons et des panneaux rouge et blanc qui balisaient la route semble bien lointain. La voie est lisse, sécurisée et agréable, et permet de longer le lac tout en profitant de la vue sur les montagnes.

Je rejoins ensuite tranquillement la piste de la rive ouest par Doussard, en direction du Bout du Lac et de Duingt.

Côté rive ouest, il est possible de profiter d’une pause pour prendre un verre ou regonfler ses pneus, avec les différents cafés situés le long de la piste cyclable.

Même si de ce côté, le lac semble loin, la suite du trajet se fait très facilement jusqu’à Annecy, sur une piste plate et sans mauvaises surprises, avec la traversée au frais sous le tunnel de l’ancienne voie ferrée à Duingt.

Quelques conseils

– Pour vous éviter la côte de Talloires, commencez le tour du lac à vélo dans le sens des aiguilles d’une montre, en direction de Veyrier-du-Lac.

– En raison des fortes chaleurs, et tout au long de l’été, il est préférable de bien vous équiper en eau, et de privilégier les départs tôt le matin.

–  La durée du tour peut se réaliser en 2h mais peut varier en fonction de votre rythme et des pauses.

– Le tour du lac d’Annecy est de 40 km.

– Le casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans et fortement recommandé au-delà.

– Penser à vous équiper d’une trousse de secours et de matériel de réparation

(pompe à vélo, démonte-pneu, chambre à air en cas de crevaison.)

5 chiffres à retenir des chantiers de la piste cyclable sur la rive est

Le projet de piste cyclable côté rive est n’a pas été une mince affaire. Retour en quelques chiffres sur un chantier d’envergure, qui a mobilisé les services du Département de la Haute-Savoie et du Sila (Syndicat mixte du lac d’Annecy) pendant 10 ans.

2011 le début

C’est la date du début des travaux sur la rive est, qui a démarré en 2011, et a pris fin en juillet 2022.

15,5 km d’aménagements

Sur les 15,5 km d’aménagements cyclables, il faut compter 12 km de voie verte, 1 km en bande cyclable et 2,5 km en piste monodirectionnelle.

10 sections

Il y a 10 tranches de travaux sur la rive est qui ont été réalisées. La première entre Talloires et La Conche, a inauguré le début des travaux de la piste cyclable autour du lac, côté rive est, suivie de la Côte de Talloires entre 2012 et 2013. La liaison entre la RD 1508 avec la voie verte de la rive ouest à la RD 909A à Doussard, a été finalisée à l’automne 2015. La dernière tranche entre Balmettes et Glière marque la fin des travaux.

21,4 millions d’euros

C’est le montant total qu’il a fallu pour les huit premières tranches de travaux.

La facture a été divisée par deux, entre le département et le Sila.

2,5 km de voie verte

Ce dernier aménagement, lancé en février 2020, permet de relier depuis la sortie de Talloires à Doussard, en passant entre Balmettes et Glière.