Mont-Blanc : il y a 130 ans, le glacier de Tête Rousse était à l’origine d’une catastrophe meurtrière

130 ans sont passés depuis la «catastrophe de Saint-Gervais» et le glacier de Tête Rousse est toujours sous une surveillance quotidienne.
130 ans sont passés depuis la «catastrophe de Saint-Gervais» et le glacier de Tête Rousse est toujours sous une surveillance quotidienne.

Dimanche 3 juillet 2022, une partie du glacier de la Marmolada, le plus haut glacier des Dolomites dans les Alpes italiennes, s’est détachée, causant une avalanche de glace et de pierres. Dix personnes ont perdu la vie et huit autres sont blessées. Dans l’histoire des Alpes, d’autres catastrophes glaciaires ont eu lieu au cours des siècles passés. Très surveillé depuis, le glacier de Tête-Rousse surprit tout le monde dans la nuit du 11 au 12 juillet 1892 qui occasionna la fameuse « catastrophe de Saint Gervais » faisant 175 victimes dont plusieurs ne furent jamais retrouvées.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite