Albertville: hier mardi 12 juillet, un prologue féminin au Tour de France

Albertville: hier mardi 12 juillet, un prologue féminin au Tour de France

C’est la 8ème édition de leur tour de France. Ces 9 cyclistes féminines réalisent le même parcours que les hommes, à l’exception des premières étapes cette année, elles n’ont pas pris le départ à Copenhague mais à Dunkerque. Accueillies et encouragées par Frédéric Burnier Framboret et Michel Batailler, les athlètes ont pris le départ de leur 11ème étape au pied du mât olympique, ce n’est pas une compétition, c’est une « randonnée militante », comme elles l’ont mentionné et leurs objectifs sont clairs :

- Démocratiser la pratique du cyclisme en mixité et agir pour sa féminisation

- Créer des dynamiques locales durables en fédérant des groupes de femmes cyclistes ou éloignées de la pratique du vélo, par l’action territoriale d'ambassadrices

- Contribuer à la promotion et à la visibilité du cyclisme féminin au niveau local, national et international en sensibilisant le grand public à la place des femmes dans le sport

- S’inscrire dans la politique Sport santé pour attirer un nouveau public vers le cyclisme, comme outil de prévention

- Communiquer auprès des collectivités, du public et des médias sur leur nécessaire implication autour du Tour de France Femme

Elles souhaitent que les femmes aient accès à une offre de pratique variée s'adaptant aux attentes de toutes, du loisir à la compétition en passant par les cyclosportives, du niveau régional à national, des minimes aux seniors... « Nous souhaitons ouvrir les portes du haut niveau aux femmes qui le souhaitent, au même titre que les hommes. Nous pensons vraiment que le développement de la pratique féminine peut participer au renouveau du cyclisme en général, la femme est l'avenir du vélo ! ».

Avant leur départ, le maire et l’adjoint aux sports ont fait part aux 2 ambassadrices du jour, de leur souhait de voir Albertville comme ville étape du « Tour de France Femmes » lors d’une prochaine édition.