Automobile : les constructeurs français s’adaptent

Chez Renault, d’ici la fin du plan stratégique « Drive The Future 2017-2022 », 15 modèles disposeront de capacités de conduite autonome.
Chez Renault, d’ici la fin du plan stratégique « Drive The Future 2017-2022 », 15 modèles disposeront de capacités de conduite autonome.

Avec 102899 de véhicules neufs immatriculés en janvier 2022 contre 126381 à la même période en 2021, le marché mensuel de l’automobile français enregistre une chute de 18,6 % à période équivalente. En janvier 2021, celui-ci enregistrait déjà des pertes importantes par rapport à 2020. Le marché de l’occasion semble avoir été moins impacté puisqu’il n’a enregistré qu’une baisse de 9,8 %, selon l’Argus. Il se vendrait ainsi en France 3,9 voitures d’occasion pour un véhicule neuf.

Plus généralement, le marché de l’automobile français est en difficulté sur le premier semestre 2022, comme le reste du monde. Pourtant, afin d’adapter leur proposition et leur outil de production aux besoins et mutations en cours du marché, ainsi qu’aux normes réglementaires, les constructeurs français poursuivent et renforcent leur investissement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite