Annecy : moto volante, engin amphibie… Pas de limite pour Lazareth!

Sa passion pour la mécanique est dévorante, au point où elle «occupe toutes mes journées, de 5h à 20h, c’est ma façon de vivre», explique-t-il.
Sa passion pour la mécanique est dévorante, au point où elle «occupe toutes mes journées, de 5h à 20h, c’est ma façon de vivre», explique-t-il. - Cédric Collao

À peine entré dans le temple de la mécanique que retenti le vrombissement d’un moteur puissant d’une célèbre marque italienne… Une musique que connaît bien Ludovic Lazareth. Dans son atelier à Annecy, il imagine des projets atypiques à deux, trois ou quatre roues au moteur rutilant de marques renommées (Yamaha, BMW…), avec une préférence assumée pour les motos.

Ce constructeur de génie raconte son histoire, de ses débuts dans un petit local à Cran-Gevrier à son ascension.

D’où vous vient ce goût pour la mécanique ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite