Morzine - Megève : un Danois vainqueur, la course momentanément stoppée

Dès le début de matinée, mardi 12 juillet, beaucoup, beaucoup de monde dans les rues de Morzine et derrière les barrières installées le long des routes. L’ambiance est bon enfant. Tout le monde attend avec impatience le départ des coureurs du Tour de France qui s’élanceront de la station des Portes du Soleil à 13h30.

11h30

Mais avant, il y a bien sûr la fameuse caravane du Tour.

12h55

La caravane arrive à Larringes

13h15

Arrivée de la caravane à Thonon. Beaucoup de monde autour du carrefour des Vallées.

13h30

Départ fictif depuis la place de la Poste à Morzine. Le vrai départ a lieu à la sortie de Saint-Jean-d’Aulps.

13h50

Arrivée de la caravane au col de Jambaz à Bellevaux.

Pendant ce temps, des animations sont organisées dans le centre-ville de Thonon.

14h30

Arrivée des coureurs à Larringes.

14h40

Arrivée des coureurs à Thonon.

15h20

Le peloton franchit le col de Jambaz, fin de leur parcours dans le Chablais. Ils redescendent sur le Faucigny.

15h30

Le groupe des échappés, composé d’une vingtaine de coureurs dont 4 Français (Rolland, Thomas, Hofstetter et Laporte), compte environ 5 minutes d’avance sur le peloton et traverse Onnion dont l’église a été décorée pour l’occasion du maillot à pois de meilleur grimpeur !

15h45

Les coureurs sont dans la Côte de Châtillon-sur-Cluses, qu’ils avalent sans forcer. Ils redescendront ensuite vers Cluses.

16h

Les coureurs de tête sont passés à Cluses.

Le peloton, qui se désintéresse de la victoire d’étape, arrive à son tour alors que la ville est en fête sous une chaleur étouffante.

Le groupe Maillot Jaune compte un vrai régional de l’étape en plus du Chablaisien Pierre-Luc Périchon, en la personne d’Aurélien Paret-Peintre. Un vrai régional de l’étape puisqu’il a été licencié plusieurs années au vélo club de Cluses-Scionzier (VVCS) alors que sa maman est de Cluses. Né à Annemasse, ville où il a pris sa première licence, le jeune cycliste a été formé dans la capitale du décolletage entre 2003 et 2012 alors que son père, Oliver Paret-Peintre, y entraînait. L’an dernier, pour son premier Tour, il avait pris une belle 15e place et livré ses impressions à notre journaliste.

16h10

A  Magland, la course vient d’être neutralisée en raison d’une manifestation, des personnes s’étant assis au milieu de la chaussée alors que des fumigènes ont été allumés (images de télévision).

16h20

Après douze minutes de pause, les coureurs repartent dans le sillage de Bettiol, l’homme de tête. Le peloton, pointé à 7 minutes, doit attendre cet écart avant de repartir à son tour.

16h30

La Haute-Savoie accueille le Tour de France bien sûr chaque année mais pourrait vivre un autre grand moment en 2027 si elle obtenait les Mondiaux de cyclisme pour lesquels la France postule.

16h40

Les hommes de tête, dans le sillage de Bettiol, vont se jouer la victoire d’étape dans la montée de l’altiport à Megève. L’ascension, longue d’une vingtaine de kilomètres depuis le Fayet, a été testée par notre journaliste rien que pour vous  ! Pour prendre sa roue, c’est par ici  !

17h20

Le Danois Magnus Cort Nielsen s’adjuge la victoire en haut de la montée de l’altiport à Megève, au terme d’un final haletant ! Pour cette étape 100 % haut-savoyarde, la fête a été belle sur les bords de la route. Demain, les coureurs partiront d’Albertville pour arriver au col du Granon, pour la première grande étape de montagne.