Annecy : Arilus, les montres qui racontent l’histoire des Pays de Savoie

Annecy : Arilus, les montres qui racontent l’histoire des Pays de Savoie

Il veut « raconter l’histoire des deux Savoie » à travers ses montres. Christophe Quillon a créé la marque d’horlogerie Arilus en juin 2021 à Annecy, après 25 ans passés dans la recherche et développement dans l’univers du luxe. « J’ai travaillé dans des maisons françaises et suisses, explique le fondateur. J’adore créer des objets, c’est vraiment un métier passion. »

Un lancement à Chamonix

Lui qui travaillait plutôt le dessin technique a un jour voulu aller plus loin et « tout maîtriser de l’histoire à la commercialisation ». Arilus a été lancée via des précommandes d’une très petite série de montres qui mettent en valeur les savoir-faire des Pays de Savoie. « J’habite Ugine et je voulais notamment raconter l’histoire du Val d’Arly. L’acier inoxydable des montres vient d’Ugitech par exemple. » Christophe Quillon est aussi en partenariat avec la Menuiserie du Pratz à Praz-sur-Arly pour le frêne des cadrans, L’O Découpe à Bonneville pour la découpe des cadrans, ou encore La Feuille d’Or à Marthod pour le tannage. « Les deux Savoie sont des terres d’industrie et des terres paysannes : on a du bois, de la pierre, de l’élevage… »

Pour accompagner le lancement de son modèle « Grand Arc », en ardoise et en frêne, et faire parler d’Arilus, Christophe Quillon a vu grand et a organisé un événement avec la Compagnie du Mont Blanc à Chamonix. « Ça a permis de rassembler tous les partenaires, ce que je n’avais pas pu faire à cause du Covid. C’était une bonne occasion de se retrouver. » Il aimerait d’ailleurs asseoir la présence d’Arilus dans des boutiques physiques, en plus de deux bijouteries, à Cluses et à Albertville, où il est déjà présent.

Et le fondateur ne s’arrête pas là. Les idées fusent pour développer toujours plus Arilus. « J’aimerais créer une vraie collection avec un modèle femme puis un modèle sport, et même élargir à d’autres matériaux », pour que ses montres continuent à faire « passer une multitude d’histoires ».

Les Fondus ont du talent

Christophe fait partie des huit lauréats du concours « Les Fondus ont du talent », organisé par le Rezo des Fondus.

Ce « réseau social local », comme il se décrit, veut à travers cette initiative, « célébrer les talents entrepreneuriaux du territoire, rendre lisible et visible l’innovation en marche et faire émerger une nouvelle génération d’entrepreneurs, acteurs du changement ». En trois ans, ce dispositif a fédéré 80 porteurs de projet. Retrouvez les portraits des gagnants de cette édition dans l’Essor Savoyard, qui est partenaire du Rezo des Fondus.