Thonon : retour sur l’histoire de l’entreprise VMA, spécialiste de la menuiserie PVC

L’entreprise VMA regroupe aujourd’hui une quarantaine d’employés.
L’entreprise VMA regroupe aujourd’hui une quarantaine d’employés.

Tout commence en 1984, quand l’entreprise Margairaz, alors dirigée par Roger Margairaz, fait l’acquisition d’un local à Ville-la-Grand, afin de se développer et trouver de nouveaux marchés. Il crée donc la Vitrerie Miroiterie Annemassienne (VMA) avec sa fille Laurence, déjà présente dans l’entreprise familiale. Quelques années plus tard, père et fille, soutenus par le mari de cette dernière, Marc Defoly, décident de s’intéresser à une nouvelle technologie de menuiserie : la fenêtre PVC.

« À la fin des années 1980, ils font l’acquisition d’une ou deux machines pour s’essayer à cette nouvelle méthode, et sont alors les seuls de la région à maîtriser cette technologie, raconte Marc Réchard, dirigeant de l’entreprise depuis 2014. Les débuts sont difficiles dans une région attachée au bois, mais la performance de ces menuiseries aide à ce développement. Si ce projet a commencé au sein de l’entreprise Margairaz, Laurence et Marc Defoly décident, à la suite du départ en retraite de Roger Margairaz, de voler de leurs propres ailes et démarrent l’entreprise VMA en tant que telle, qui devient totalement indépendante du groupe Margairaz en 1998. Ils installent l’activité PVC dans les locaux voisins, conservent la vitrerie à Ville-la-Grand, et la société composée de quatre personnes prend rapidement de l’ampleur, pour atteindre plus de 40 employés. »

Une proximité bienvenue avec le fournisseur

Pendant de nombreuses années, l’entreprise thononaise, qui a depuis ouvert un magasin à Ville-la-Grand, et un à Annecy, est ainsi la locomotive de la menuiserie PVC en Haute-Savoie. « Notre force, c’est que nous avons rapidement compris que le département était un lieu à part. En effet, les hivers y sont très froids et les étés très chauds, et il fallait trouver des technologies de menuiserie PVC capables de s’adapter à ces changements de températures », poursuit le dirigeant. VMA travaille avec le leader mondial de l’extrusion de PVC, Veka, dont l’unique usine française se situe sur la zone industrielle de Vongy, à Thonon. Une proximité qui offre à VMA une avance sur ses confrères régionaux.

«Une entreprise à échelle humaine»

Il y a bientôt 40 ans, l’entreprise VMA commençait son aventure avec seulement quatre employés, dont ses deux fondateurs Laurence et Marc Defoly. Une aventure qui allait par la suite rassembler 35 salariés. « Notre objectif n’est pas de vouloir s’étendre de plus en plus loin, mais de rester en Haute-Savoie et de cultiver notre savoir-faire et nos valeurs auprès des habitants de la région qui nous font confiance depuis maintenant 38 ans. Nous sommes une entreprise à échelle humaine, avec des employés qui se connaissent tous, s’apprécient, et travaillent main dans la main », assure Marc Réchard, dirigeant de VMA.