Nantua : à la découverte des monuments mémoriels de l’Ain

La statue de femme qui est le monument aux morts d'Hauteville-Lompnès.
La statue de femme qui est le monument aux morts d'Hauteville-Lompnès.

Cette exposition s’organise autour du regard que porte l’artiste Morgane Monneret sur ces monuments mémoriels ainsi que l’histoire de la construction du monument à la mémoire des Maquis de l’Ain.

Dans la première partie de cette exposition, le public peut découvrir sous un nouveau jour le monument départemental des maquis de l’Ain à Cerdon, le monument aux morts à Oyonnax, le monument départemental des déportés à Nantua, le monument des Alliés de la prairie d’Echallon, les monuments aux morts d’Hauteville et de la Résistance du Valromey ainsi que le monument aux morts des martyrs de la Résistance.

C’est aussi l’occasion de redécouvrir les artistes qui ont réalisé ces monuments, certains étant toujours dans la mémoire collective, d’autres étant tombés dans l’oubli : Charles Machet, Louis Leygue, Eugène Quentric et André Tajana.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite