Valserhône: Patrick Bernadat et Filipe Nuñes démissionnent du Valserine football club

Le président du Valserine FC a décidé de quitter son poste.
Le président du Valserine FC a décidé de quitter son poste.

C’est un nouveau rebondissement dans la fusion « déguisée » Concordia-Valserine. Et pas des moindres. Patrick Bernadat, l’emblématique président du Valserine football club, pourtant fraîchement réélu, vient finalement d’annoncer sa démission. « Le projet sur l’organigramme a été fait sans mon consentement, je ne l’ai pas validé et le maire (de Valserhône, Ndlr) ne l’a pas entendu de cette oreille. J’ai tout pesé, le pour, le contre, je sais qu’il y aura des déçus, mais j’ai pris ma décision, je démissionne », révèle celui qui a été l’homme fort du Valserine depuis 2016.

De nombreux désaccords sur la gestion

Un retournement de situation qu’il justifie par les « pressions politiques », dont il se dit avoir été victime ces derniers temps. « Je ne pense pas que cela a fait du mal aux autres, puisque je n’ai entendu personne dire «oh c’est dommage», poursuit Patrick Bernadat. Mais quand on aime quelqu’un, on le retient… » Il ne sera d’ailleurs pas le seul démissionnaire, puisque Sylvie Bidault (secrétaire) et Vincent Boccon (trésorier) lui enjoignent le pas. « C’est clairement pour montrer notre mécontentement, on ne veut pas se sentir imposer des choses. Mon choix est lié aux nombreux désaccords sur la gestion de cette association et mon souhait d’en écarter la responsabilité, car ce qui se passe est grave. »

L’organigramme pointé du doigt par les démissionnaires

S’il se sent obligé de prendre une telle décision, Patrick Bernadat tient tout de même à souligner le travail accompli, précisément sur l’aspect budgétaire, pour le futur du club. « J’ai remis les clés, j’ai remis les comptes avec mon trésorier, Vincent Boccon, avec lequel on a réalisé un très bon boulot, puisque l’on laisse un bilan positif de 27 000 €, je laisse le club dans une situation propre. »

Une autre figure des bleu et blanc va aussi laisser sa place. Comme il l’a annoncé, à l’occasion du dernier entraînement ce soir, Filipes Nuñes, coach de l’équipe première depuis l’été 2020 s’en va lui aussi. « Patrick n’est plus là, mais ce n’est pas la raison directe de mon départ, je ne pense pas être l’homme de la situation pour la suite », a-t-il confié. Mais ce départ serait lui aussi lié à l’organigramme du futur club. « Maintenant que Patrick n’est plus là, il y a clairement une consonance Concordia… Je préfère partir aujourd’hui, plutôt qu’en plein milieu de la saison, c’est mieux pour tout le monde. »

Sylvain Sellier, futur président du Valserine FC ?

Mais qui compose cet organigramme ? Sylvain Sellier, président du Groupement Jeunes Valserhône (entité qui a regroupé les catégories des U6 aux U18 de Concordia et Valserine cette saison, Ndlr) serait en pôle position.

« Ce sont deux coups durs que l’on vient de prendre ce soir, commente Sylvain Sellier, à propos des démissions de Patrick Bernadat et Filipe Nuñes, mais l’idée a toujours été de maintenir un équilibre, dans ce futur bureau, entre les anciens du Concordia et ceux du Valserine. Dans la première ébauche de ce bureau, j’étais effectivement le président, Patrick (Bernadat) et Brahim (Chebab) les deux vice-présidents et les autres postes clés étaient aussi répartis équitablement. C’est ainsi qu’avait été conçu l’organigramme par Julien Monloup (du Valserine FC) et Bastien Bertrand (du Concordia FC), deux hommes sans qui la fusion n’aurait jamais été possible et que je tiens encore à remercier pour le travail. » Sylvain Sellier président, ou pas président ? Le suspense reste entier, mais de nombreux indices laissent à penser qu’il sera bien tout en haut de ce fameux organigramme. L’officialisation du nouveau bureau pourrait être effective dès ce vendredi, à l’issue d’une assemblée qui se tiendra à partir de 19 h, au stade Roger-Petit.

Une seule certitude néanmoins, Sylvain Sellier confirme que le nom du Valserine FC sera changé à l’issue de la saison 2022-2023, pour devenir le « Valserhône Foot ».

Concernant le reste, le remplacement de l’entraîneur, l’évolution du staff technique et la composition du bureau, tout devrait s’éclaircir dans les prochains jours… ou du moins au prochain coup de théâtre !