A Brenthonne, Virginie Demule cultive des fleurs «qui n’ont pas besoin de faire 10 jours de transport»

Virginie Demule fut, pendant presque 10 ans, technicienne en gestion des milieux naturels en Suisse.
Virginie Demule fut, pendant presque 10 ans, technicienne en gestion des milieux naturels en Suisse.

Le bonheur de Virginie Demule, il est dans le jardin de ses grands-parents, auprès des pommiers et cerisiers qu’elle côtoie depuis son enfance. A 34 ans, cette habitante de Brenthonne qui «  n’a jamais quitté  » son village, s’est lancé, il y a un an, dans une aventure peu ordinaire. Elle a créé une ferme florale sur une petite parcelle derrière la maison familiale. Elle a ainsi réalisé son rêve.

«  Je travaillais comme technicienne en gestion des milieux naturels en Suisse et j’ai quitté mon poste parce que je voulais cultiver des fleurs des champs. J’avais quelque chose en tête dans le milieu agricole depuis un moment et il fallait que j’essaye. Je ne parvenais plus à faire autre chose !  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite