Thonon : un artiste de renom investit la chapelle de la Visitation

La figure se décline de plusieurs façons dans l’espace de la chapelle
La figure se décline de plusieurs façons dans l’espace de la chapelle

L’exposition ‘‘Philippe Cognée, la figure incarnée’’, propose de partir à la découverte d’un pan de la création de l’artiste contemporain, qui fera d’ailleurs l’objet dans quelques mois d’expositions majeures, notamment à Paris.

Artiste capital du monde de l’art contemporain, Philippe Cognée présente à la Chapelle de la Visitation, à Thonon, une sélection d’œuvres mêlant ses trois médiums, la peinture, le dessin et la sculpture. Familier de son travail pour avoir déjà collaboré sur de nombreuses expositions, le commissaire des expositions de la chapelle, Philippe Piguet, a décidé d’intituler cet accrochage ‘‘La figure incarnée’’.

Omniprésente dans le travail de Philippe Cognée, la figure se décline de plusieurs façons dans l’espace de la chapelle. Auto-portrait, crâne symbolisant la mort, mais aussi foule qui se retrouve sur la toile ou dans la pièce que l’on découvre en passant la porte des lieux, avec ces têtes en bois sculptées déposées au centre.

Entre construction et destruction, c’est l’humain qui est au cœur des créations de l’artiste.

À travers l’utilisation de différentes pratiques, il le place au centre de son œuvre tant par le travail de l’inattendu que celui de la destruction de ses créations. Sur une table, on retrouve une foule de figures en terre cuite qu’il a réalisées par la simple pression de sa main sur une boule de terre, contrôlant son geste sans pour autant pouvoir deviner le résultat final.

Sur le triptyque accroché sur le mur du fond de la grande salle, Philippe Cognée peint une foule à la peinture à la cire, puis en appliquant un plastique sur la toile qu’il fait bouger en le passant au fer chaud, il rend l’image flou tout en parvenant à conserver l’effet de foule. Des œuvres très variées donc, où l’auto-portrait tient lui aussi une place de choix, et où l’humain se fait source d’inspiration première.

«  Nous sommes très honorés de pouvoir accueillir un artiste d’une telle envergure dans cet espace d’exposition à Thonon. C’est l’occasion pour les Thononais et les personnes venus des alentours de découvrir ou redécouvrir un artiste qui expose ses œuvres dans le monde entier », souligne Philippe Piguet.

Entrée libre. Ouvert de juin à août du mardi au dimanche (sauf le jeudi) de 14h30 à 18h, du mardi au samedi (sauf le jeudi) en septembre.

A noter dans l’agenda

Différents événements de médiation seront organisés durant la période estivale. Tous les dimanches de juillet et août, une visite commentée sera proposée à 16h30, tandis que du 9 juillet au 19 août se tiendront des nocturnes jusqu’à 21 h. Une visite dédiée aux familles sera quant à elle organisée le mercredi 17 août à 15 h et sera suivie d’un goûter. Deux ateliers sont également prévus : le 6 juillet (dès 6 ans) suivi d’une visite de l’exposition, et le 18 septembre, de 14 h à 16 h, pour en apprendre plus sur la technique de la peinture à la cire. Enfin, l’artiste sera présent pour un entretien avec le commissaire Philippe Piguet mardi 13 septembre à 19h, et une de ses œuvres portant sur le thème de la nature sera exposée sur le Mur de Thonon du 2 août au 30 septembre.