Méthaniseur de Danone : un fiasco technique et financier

Le méthaniseur fournit moins de biogaz qu’escompté, ce qui entame ses recettes. Or, en raison d’erreurs techniques, des travaux non prévus ont dû être réalisés. Ce qui explique l’important déficit de cet équipement.
Le méthaniseur fournit moins de biogaz qu’escompté, ce qui entame ses recettes. Or, en raison d’erreurs techniques, des travaux non prévus ont dû être réalisés. Ce qui explique l’important déficit de cet équipement.

Un équipement unique en France. Pour la pose de la première pierre, Franck Riboud, alors président du groupe Danone, avait fait le déplacement. Destiné à préserver les ressources en eau (potable et minérale) du plateau de Gavot tout en valorisant les déchets agricoles, le méthaniseur de Vinzier ne pouvait que susciter l’admiration. Il a même été récompensé par deux labels nationaux.

Mais depuis son entrée en fonction, fin 2016, cet équipement suscite un grand nombre de désillusions : nuisances olfactives, augmentation du trafic routier et surtout, problèmes techniques et lourdes pertes financières.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite