Chamonix : cinq gendarmes jugés pour « violation de secret professionnel »

Devant le tribunal d’Annecy, vendredi 17 juin, il a notamment été reproché aux prévenus d’avoir  profité  de leur situation (gendarmes ou ex-gendarmes de la Compagnie de Chamonix, PDG de la Compagnie du Mont-Blanc) pour informer ou être informé sur des affaires tenant du secret professionnel, dont l’incendie du téléphérique des Grands Montets.
Devant le tribunal d’Annecy, vendredi 17 juin, il a notamment été reproché aux prévenus d’avoir profité de leur situation (gendarmes ou ex-gendarmes de la Compagnie de Chamonix, PDG de la Compagnie du Mont-Blanc) pour informer ou être informé sur des affaires tenant du secret professionnel, dont l’incendie du téléphérique des Grands Montets.

Vendredi 17 juin, à la chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire d’Annecy, 5 gendarmes, en poste ou retraités, ont été jugés pour « violation du secret professionnel ». Voici ce qu’il faut retenir de cette audience.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite