Législatives : Xavier Roseren, une réélection dans un fauteuil

Législatives : Xavier Roseren, une réélection dans un fauteuil

Malgré la foison des candidatures, avec pas moins de 12 prétendants au siège de député de la 6e circonscription de la Haute-Savoie (cantons de Cluses, Sallanches et Mont-Blanc), le suspense a été de courte durée, que ce soit au premier ou au second tour. Le député sortant, Xavier Roseren (Ensemble !, alliance de la majorité présidentielle), a semé la concurrence par deux fois et rempile officiellement pour un second mandat. En effet, le second tour des élections législatives, organisé ce dimanche 19 juin 2022, l’a donné vainqueur, avec 63,1 % des voix. Soit une progression de 7 % en cinq ans.

Dominique Martin : un dernier tour de piste

Xavier Roseren affrontait, pour ce second tour, un taulier de la politique locale, en la personne de Dominique Martin, ancien député européen et membre du parti Front National, aujourd’hui dénommé Rassemblement National. Le Clusien, qui s’était retiré de la scène politique en 2019, avait répondu à l’appel de Magalie Luho, secrétaire départementale pour le RN, pour devenir le candidat du parti dans la 6e circonscription de la Haute-Savoie, sa terre de cœur et de vie. Mais celle-ci ne lui aura pas porté chance. Le premier tour aura certes permis à Dominique Martin de se qualifier pour la manche suivante, d’une courte tête (200 voix seulement) face à la Nupes et son candidat néophyte, Ahmed Lounis, mais son expérience politique et ses propositions n’auront pas suffi à convaincre les électeurs, ce dimanche. Dominique Martin arrive en deuxième position de ce second tour, avec 36,8 % des voix. Quelques heures apès l’annonce des résultats, Dominique Martin confiait que cette élection était sa dernière, en tant que candidat. « Je pense avoir fait le tour de ce que je pouvais voir en politique. Cette campagne électorale était la dernière, promis juré, on ne m’y reprendra plus ! », a-t-il déclaré.

Le Mont-Blanc penche pour Roseren, Magland et Scionzier valident Martin

Si Dominique Martin n’a pas réussi à conquérir sa patrie clusienne, qui reste acquise à Xavier Roseren (55,1 % contre 44,8 %), il garde la main sur deux communes limitrophes, à savoir Magland, qui confirme sa position de bastion RN en vallée de l’Arve, puisque le parti de Marine Le Pen arrive pour la 2e fois de suite en tête d’une élection nationale (après la présidentielle), Dominique Martin remportant 52,6 % des suffrages. Il conserve aussi sa place de premier à Scionzier, où les électeurs l’ont plébiscité à 53,4 % des voix. En revanche, Dominique Martin perd la première place à Marnaz, où c’est cette fois-ci Xavier Roseren qui s’impose (51,4 % contre 48,5 %), contrairement au premier tour où la dynamique des votes a joué en faveur du candidat Rassemblement National (29,07 % contre 28,7 % pour Roseren).

Mais s’il y a bien un territoire où Xavier Roseren s’est imposé sans partage possible, c’est bien la vallée de Chamonix. C’est dans la commune de Vallorcine que le plébiscite est criant : 87,3 % des électeurs ont voté en faveur du candidat de la majorité présidentielle, contre 12,6 % pour Dominique Martin. Même constat à Chamonix-Mont-Blanc, où Roseren l’emporte avec 77 % des suffrages, contre 22,9 % pour Dominique Martin. Une dynamique de votes qui se confirme dans d’autres communes du secteur comme Les Contamines-Montjoie (81,1 % contre 18,8 %), Servoz (76,9 % contre 23,1 % pour Martin) ou encore Les Houches (68,7 % contre 31,6 % pour Martin).

Les absents se font remarquer

Est-ce la chaleur, l’envie d’une baignade ou bien encore la désertion des déçus de l’alliance Nupes, absente de ce second tour, qui expliquent le taux d’abstention enregistré aujourd’hui dans la 6e circonscription ? Dans tous les cas, celle-ci reste à un niveau élevé, à 58,8 %. Plus basse qu’en 2017, certes (60,5 %), mais qui gagne 3 points par rapport au premier tour du 12 juin dernier (55,3 %). Un taux qui témoigne d’un désamour criant des électeurs de la circonscription avec les élections, qu’elles soient à portée nationale ou locale.