Législatives : un duel inédit dans la 3ème circonscription de l’Ain

L’insoumis, Christian Jolie, sera opposé à Olga Givernet, députée sortante, au second tour des législatives, dimanche 19 juin.
L’insoumis, Christian Jolie, sera opposé à Olga Givernet, députée sortante, au second tour des législatives, dimanche 19 juin.

Le premier tour des élections législatives avait lieu ce dimanche 12 juin. 81 500 citoyens étaient appelés à voter dans notre circonscription, qui compte 146 110 habitants. Celle-ci couvre tout l’est du département de l’Ain, du nord au sud, regroupant les cantons de Valserhône, Saint-Genis-Pouilly, Thoiry, Gex, une partie des cantons de Belley et du plateau d’Hauteville.

Parmi les 12 candidats présents au 1er tour, Olga Givernet (Ensemble, majorité présidentielle), arrive en tête, avec 29,96 % des suffrages exprimés (10 704 voix), devant Christian Jolie (Nouvelle union populaire écologique et sociale), à 22,36 % des suffrages exprimés, pour 7 990 voix. La députée macroniste sortante, élue, en 2017, face à Stéphanie Pernod-Beaudon (Les Républicains), totalise ainsi 2 714 bulletins de plus que le candidat insoumis. Ces deux candidats se qualifient pour le second tour des législatives, ce dimanche 19 juin.

Le tout, dans un contexte de forte abstention (55,89 % dans la circonscription, 52,08 % dans le département de l’Ain). Olga Givernet obtient 4 701 voix de moins qu’au premier tour de 2017 (10 704 contre 15 405). Dans le même temps, Christian Jolie, présent, en 2017, pour la France insoumise, totalise 4 926 voix supplémentaires, passant de 3 064 (9,01 % des suffrages exprimés, en 2017) à 7 990 voix.

Véronique Baude, grande perdante

Le duel s’annonce inédit, dans ce bastion traditionnel de la droite républicaine, longtemps tenu par Etienne Blanc, puis par Stéphanie Pernod-Beaudon (Les Républicains). Véronique Baude, première adjointe à Divonne, vice-présidente au conseil départemental de l’Ain, candidate de la droite et du centre, apparaît comme la grande perdante de ce scrutin. Malgré le soutien de 60 % des maires de la circonscription, elle termine en 3ème position du scrutin, ne réunissant que 17,98 % des suffrages exprimés (6 425 voix).

Une fois encore, comme lors de la dernière présidentielle, le Pays de Gex a largement plébiscité Olga Givernet, qui bascule en tête dans toutes les villes principales : 37,33 %, à Saint-Genis-Pouilly ; 40,20 %, à Prévessin-Moëns ; 32,50 %, à Ferney-Voltaire ; 28,53 %, à Gex ; 37,76 % à Divonne-les-Bains… Belley a choisi Véronique Baude, à 24,75 %, tandis que la commune la plus peuplée, Valserhône, a placé Christian Jolie, en tête, avec 27,29 %, dans la ligne du premier tour de la présidentielle.

Comme à l’échelle nationale, la question de la mobilisation sera la clef du second tour, dimanche 19 juin, notamment pour le candidat de la Nupes. Avec un fort contingent d’abstentionnistes à convaincre. En ballottage favorable, Olga Givernet pourrait bénéficier d’une réserve de voix plus conséquente que Christian Jolie.

Plus d’infos

– Sur 82 204 électeurs inscrits, dans notre circonscription, on recense 36 258 votants, pour 35 729 votes exprimés. Soit un taux de participation de 44,11 %, en baisse par rapport au premier tour des législatives de 2017 (45,6 %).

– Derrière le trio de tête, arrivent Frédéric Franck (RN) avec 13,97 % des suffrages exprimés (4 993 voix), Karine Dubarry (Reconquête, 5,14 %, 1 835 voix). En dessous des 5 %, Jean-Loup Kastler (4,93 %, 1 763 voix), Fulgence Kouassi (1,67 %, 596), Thierry Vergnas (1,52 %, 543), Marine Morvan Lembert (1,48 %, 528), Cécile Maisonnette (0,79 %, 281), Frank Bisetti (0,20 %, 71), Maxence Ferte (0 voix).