Rentrée scolaire : tout savoir sur les changements annoncés

Le gouvernement a annoncé une série de changements pour la prochaine rentrée scolaire le 1er septembre 2022.
Le gouvernement a annoncé une série de changements pour la prochaine rentrée scolaire le 1er septembre 2022. - Photo archives Le Messager

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Pap Ndiaye, a présenté une communication relative à la préparation de la rentrée scolaire lors du Conseil des ministres du 14 juin.

La rentrée scolaire 2022 interviendra le jeudi 1er septembre en France (16 août à La Réunion, le 24 août à Mayotte). Elle concernera 12,2 millions d’élèves de la maternelle aux formations post-baccalauréat dispensées en milieu scolaire, dont près de 20 000 enfants ukrainiens réfugiés en France.

Primaire

Le nombre moyen d’élèves par classe en école primaire, passé de 23,2 à la rentrée 2017 à 21,8 à la rentrée 2021, diminuera encore à la prochaine rentrée, assure le gouvernement.

Les 30 minutes d’activité physique seront généralisées à tous les élèves de primaire.

Collège

Les collèges pourront expérimenter la mise en œuvre, en lien avec leurs partenaires extérieurs, de deux heures d’activités sportives supplémentaires par semaine.

Les activités tournées vers l’orientation et la découverte des métiers en collège pourront commencer à être expérimentées dans toutes les académies.

Lycée

Les élèves en classe de 1ère de la voie générale n’ayant pas choisi la spécialité mathématiques pourront suivre à titre facultatif 1h30 de mathématiques dans le tronc commun.

Cette rentrée marquera la mise à disposition effective sur l’ensemble de l’année scolaire, pour toutes les classes de la 4ème à la terminale, de la part collective du « pass Culture », soit un montant moyen de 800 euros par classe.

Enseignants

Le ministère annonce la création de 4 000 équivalents temps plein supplémentaires d’accompagnants d’enfants en situation de handicap.

« La prochaine rentrée intervient dans un contexte délicat de recrutement de professeurs, en raison d’une baisse d’attractivité de certains concours enseignants », indique le gouvernement. Au regard de cette situation, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a mis en place une série de mesures pour assurer les meilleures conditions de rentrée pour tous les élèves.

« Toutes les académies sont pleinement mobilisées et une cellule de rentrée, active dès le 22 août dans chaque rectorat, permettra de prévenir et résoudre les dernières difficultés, assure le ministère. La poursuite de la revalorisation des professeurs engagée sur la seconde partie du précédent quinquennat et la revalorisation à venir dans le cadre du pacte avec les enseignants feront l’objet d’une concertation pour renforcer l’attractivité des métiers de l’enseignement, mieux reconnaître l’engagement de chacune et chacun des professeurs mais aussi repenser les dynamiques et évolutions de carrières. »

Enfin, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse « reste vigilant sur la situation sanitaire. Des mesures sanitaires adaptées seront publiées avant la rentrée et toutes les écoles et tous les collèges et lycées seront invités à mettre à jour leur plan de continuité pédagogique ».