Législatives : les candidats de la 3e circonscription réagissent aux résultats

Législatives : les candidats de la 3e circonscription réagissent aux résultats

Après l’annonce des résultats du premier tour des élections législatives qualifiant Fabienne Vaneeckeloot et Christelle Petex pour le second tour du 19 juin prochain, les candidats réagissent.

Christelle Petex (LR) 23,01 % des voix :

« Il y a eu beaucoup de suspense, les résultats sont arrivés tardivement. Ce sont des élections très étonnantes, dans la 3e circonscription comme partout. J’arrive en 2e position après la candidate Nupes. Ce résultat arrive après une campagne où on a été très présent, on a donné l’occasion aux citoyens de nous connaître. On ne savait pas vraiment ce que donneraient les résultats. C’est la même chose partout en France. J’ai eu 10 mois où j’ai pu être députée et me faire connaître, on a été très présent. Maintenant il reste une semaine pour continuer à faire du terrain et rencontrer un maximum de citoyens. Si je devais faire passer un message aux électeurs ce serait de voter pour une personne de terrain, impliquée, qui habite sur la circonscription. Je veux permettre aux citoyens d’avoir une députée qui sera là pour les défendre et les représenter ».

Valérie Ferrarini (Ensemble) 22,90 % des voix :

« Je suis plutôt contente. Obtenir un tel résultat après seulement trois semaines de campagne, c’est vraiment pas mal. Ça s’est joué à seulement 42 voix, donc je suis forcément un peu déçue d’être passée si près du but, mais je le répète, quand d’autres ont eu 5 mois pour faire campagne et que je n’ai eu que 3 semaines, je suis contente du résultat. Je voulais dire bravo à la Nupes, ils ont fait un gros travail de terrain, je les y ai vus régulièrement. Je perds de 42 voix face à la députée sortante qui était accompagnée par le président du Département sur presque tous ses déplacements, elle a profité de ce rôle de députée sortante, mais c’est le jeu. Dans la quasi-totalité des communes j’arrive juste derrière la Nupes et devant Christelle Petex, elle a fait la différence à Reignier, dans sa commune. J’arrive devant à Thyez, à Marignier, où durant les présidentielles j’avais été déçue de voir le RN en tête. Je suis aussi devant aussi à Fillinges, et à Cruseilles, alors qu’on ne m’y connaissait pas. Donc oui j’ai perdu mais je sors grandie de cette expérience, j’ai rencontré des personnes exceptionnelles, et je continuerais de travailler avec eux malgré tout. Je garde le lien avec le gouvernement et je travaillerais, je l’espère, avec les députés de la Haute-Savoie. Les habitants souffrent, et beaucoup ne sont pas venus voter. Ceux-là, je les comprends aussi, je comprends qu’ils ne veulent plus des élus hors sol, qui font du cumul de mandat et courent après les indemnités.

Je remercie mes électeurs, ils sont plus de 9000 sur la circonscription à avoir voté pour une conseillère municipale de Marignier, je les remercie beaucoup, certains m’ont fait des messages à l’annonce des résultats. Et je ne donne aucune consigne de vote, c’est à eux de choisir. Parmi mes électeurs j’ai des gens de gauche, de droite, du centre, c’est à eux de faire leur choix ».

Anis Daghrir (RN) 18,39 % des voix :

« J’arrive 4ème mais je suis quand même satisfait car je suis un nouveau, et arriver à 18 % pour une première candidature c’est déjà énorme. Je suis en tête dans beaucoup de villages notamment à Saint-Jeoire, j’arrive en deuxième position à Saint-Pierre-en-Faucigny, c’est plutôt favorable. La Nupes a réussi à duper un peu tout le monde mais quand ils seront à l’assemblée ils se sépareront. Dans l’ensemble je suis très content, il faut aussi dire que l’abstention était importante. Pour ce qui est de mes électeurs, je leur demande de ne voter ni pour la candidate Nupes, qui est favorable au Burkini, ni pour la candidate LR ».