Aix-les-Bains : Mémard, un quartier historique aux multiples visages, entre lac et ville

La baie de Mémard au XIXe siècle et la construction de la nouvelle usine de pompage et traitement de l'eau (1995).
La baie de Mémard au XIXe siècle et la construction de la nouvelle usine de pompage et traitement de l'eau (1995). - Archives Aix

Mémard fut un hameau, marécageux et agricole, qui dépendait jadis de la paroisse de Saint-Sigismond. Il a pratiquement entièrement brûlé en août 1893, faisant une victime. Le chemin de Mémard, qui porte symboliquement le nom du quartier, a été tracé lors de la construction de la ligne de chemin de fer reliant Culoz à Modane (frontière) dans les années 1850.

Il permettait alors de « maintenir la desserte des parcelles bordant la voie ferrée, après expropriation », précise une délibération du conseil municipal en 1961.

Le chemin est incorporé à la voirie communale au milieu du siècle dernier, à la suite d’un différend opposant des riverains à la Compagnie de chemins de fer PLM, jusqu’alors propriétaire de cette route.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite