Annecy : à peine un an après un nouveau départ, le succès est déjà au rendez-vous pour Cool Racing

L’écurie a réellement commencé ses activités actuelles en 2021 après une grosse restructuration.
L’écurie a réellement commencé ses activités actuelles en 2021 après une grosse restructuration. - Cool Racing

Cool Racing a été fondée en 2017 par Patrick Barbier et Alexandre Coigny. L’écurie automobile suisse s’est un peu développée, mais « tout ne s’est pas bien passé avec la structure d’exploitation », confie Tom Olmos, le team manager. « Alors Alexandre Coigny et Nicolas Lapierre, l’actuel directeur, ont créé CLX Motorsport, une nouvelle structure exploitante qui organise tout ce qui touche à l’écurie, aux courses et aux recrutements. Cool Racing est le nom de la licence ! »

L’équipe Cool Racing est née seulement en 2021. « Les deux pilotes avaient des rêves plus grands, ajoute Tom Olmos. Ils voulaient créer une équipe à leur image. » Un gros travail de restructuration et de recrutement a alors eu lieu pour « gravir les échelons » et repartir sur de bonnes bases.

Et en à peine un an, les résultats sont là. Cool Racing enchaîne les podiums, entre autres sur des championnats d’Europe en catégories LMP2 et LMP3 (Le Mans Prototype). « Ces résultats étaient inespérés, confie Tom Olmos. Cela nous a donné de la crédibilité et a attiré des pilotes intéressants pour nous. » Dix pilotes, dont Nicolas Lapierre, courent aujourd’hui pour l’écurie.

Cette évolution fulgurante leur permet de participer à leurs premières 24 heures du Mans en juin. « On a fait du bon boulot, maintenant on a envie de rester à ce niveau et de monter en catégorie hypercar pour les championnats du monde. On veut aussi que les pilotes grandissent avec nous ! » Cool Racing va donc profiter de cette nouvelle saison de courses, jusqu’en octobre, pour prouver qu’elle a sa place dans le paddock.