Annecy : William Girard-Desprolet veut instaurer un « statut de résident permanent » pour décoincer le marché de l’immobilier

Le candidat William Gerard-Desprolet et sa suppléante Denise Bernard (mouvement Sabaudia) se présentent sur la 1ere circonscription de la Haute-Savoie.
Le candidat William Gerard-Desprolet et sa suppléante Denise Bernard (mouvement Sabaudia) se présentent sur la 1ere circonscription de la Haute-Savoie.

Il s’était déjà présenté aux élections départementales en juin 2021. William Girard-Desprolet « poursuit ses engagements » auprès du mouvement Sabaudia, cette fois pour les législatives. Avec sa suppléante Denise Bernard, du même parti politique, il veut « ramener les décisions et le pouvoir au plus près des citoyens ».

Bien se loger et « vivre dignement »

L’une de ses priorités : le logement. « On a chaque année 12 à 15 000 habitants supplémentaires en Haute-Savoie. Annecy en absorbe une énorme partie et notamment des frontaliers. Il est devenu très cher de se loger, que ce soit en locatif ou l’accès à la propriété privée. Des secteurs sont complètement bloqués », déplore-t-il. Comme solution, il propose d’établir un « statut de résident permanent », inspiré du modèle breton.

Au sujet des résidents secondaires, le candidat veut mettre en place des quotas plus stricts, notamment dans les stations de ski et les communes autour du lac, comme c’est déjà le cas en Suisse. « Dans certaines zones, il y a 75 % de résidences secondaires, ce n’est pas acceptable  », s’agace-t-il. L’objectif est de faire redescendre ce nombre à 40 %. Autre proposition : freiner la construction de logements touristiques.

Rendre les transports plus accessibles

Pour « vivre dignement », le régionaliste propose de réduire le coût des transports en commun. « Les trains sont trop chers et le tarif des péages est devenu exorbitant, surtout sur les courts trajets », souligne-t-il. Son autre priorité : développer le réseau ferroviaire, et notamment « doubler la ligne entre Annecy et Aix-les-Bains ». Sur cette question des transports, il veut « connecter les milieux ruraux » et « pousser le dossier du tram sur Annecy ». Dans les zones rurales, William Girard-Desprolet promet de réhabiliter les petites gares, telles que Bloye, Hauteville-sur-Fier ou Lovagny.

Le candidat propose de former localement des artisans en énergie verte et « d’arrêter de massacrer le paysage ». Il dénonce par exemple les investissements du Semnoz et le snowfarming sur le plateau des Glières. Sur le dossier de l’agriculture, cet enseignant ambitionne de freiner l’urbanisation pour préserver les terres agricoles.

Mettre fin à la Ve République

Le fonctionnaire souhaite repenser le système démocratique. Il propose par exemple de s’inspirer du modèle suisse de république fédérale. Le candidat veut aussi retravailler l’éducation à la citoyenneté et permettre une « justice de proximité » en supprimant les cours d’appel.

Fusionner la Savoie et la Haute-Savoie

Enfin, le candidat veut rassembler les deux départements et instaurer « un statut particulier qui récupérerait des compétences de la région ». Dans cette idée, il met en avant la création d’un hôpital universitaire des pays de Savoie. « On n’a aucune structure de CHU alors qu’on a la population, le vivier et les besoins », affirme-t-il.

Bio express

Originaire d’Annemasse, William Girard-Desprolet a 33 ans et enseigne l’histoire-géo au collège de Frangy. Il réside dans la commune de Vaulx, est pacsé et n’a pas d’enfants. Cet enseignant est engagé depuis plusieurs années dans la politique au sein du partie autonomiste Région Savoie, qui a fondé le mouvement Sabaudia.

Originaire de Rumilly, Denise Bernard a 61 ans et habite à Alby-sur-Chéran. Elle est agente sociale auprès de personnes âgées, notamment dans les Ehpad, et s’occupe beaucoup de ses petits-enfants. Cette militante connaît « la problématique des hôpitaux psychiatriques » et est « engagée contre les violences faites aux femmes ».