Le magistrat Charles Prats candidat dans la 6e circonscription

Le magistrat Charles Prats candidat dans la 6e circonscription

C’est une de ses spécialités et il en a fait un thème de campagne. Charles Prats, magistrat parisien et secrétaire national de l’UDI (Union des démocrates et indépendants, centre droit) en charge de la lutte contre la fraude fiscale et sociale, se présente dans la 6e circonscription qui regroupe les cantons de Cluses, Sallanches et du Mont-Blanc. Son programme contient un slogan fort : « Rendre leur argent aux Français  ».

« Créer un FBI de lutte contre la fraude sociale »

Le candidat explique : « Au niveau national, il y a les fraudes détectées mais les fraudes fiscales et sociales estimées sont, elles, de l’ordre de plusieurs dizaines de milliards d’euros par an. Mon métier en tant que magistrat est de lutter contre ça et avec ma candidature, je veux porter ce sujet devant les électeurs. » Il appelle ainsi à créer « un FBI de lutte contre la fraude sociale  » et veut « généraliser la biométrie pour supprimer la fraude à la sécurité sociale et aux cartes Vitale ».

« Fermer le tunnel du Mont-Blanc aux camions sauf… »

Autre thématique qu’aucun candidat de la 6e circonscription ne peut ignorer, la pollution atmosphérique, qui tue, selon l’organisme Santé Publique France, plus de 90 personnes par an dans la vallée de l’Arve. «  Il faut régler ce problème avec deux mesures immédiates avec lesquels les élus tergiversent, lance le magistrat, né à Ambilly et qui possède un appartement aux Gets. Il faut fermer l’incinérateur de Passy et fermer le tunnel du Mont-Blanc aux camions sauf ceux qui roulent pour approvisionner les commerces et les entreprises de Haute-Savoie. »

Parmi les autres thématiques qu’il défend, il évoque l’égalité femmes/hommes dans sa profession de foi avec le projet de «  lancer une commission d’enquête pour forcer l’administration à sanctionner les inégalités salariales ».

Qui est-il ?

Charles Prats est né en 1970 à Ambilly et a grandi à Gaillard, vers la douane de Fossard avant que ses parents ne déménagent à Paris. Le magistrat parisien revient en Haute-Savoie dès qu’il le peut et possède un appartement aux Gets. Engagé en politique depuis 35 ans, il est secrétaire national de l’UDI (Union des démocrates et indépendants).