Sécheresse, l’immédiat sujet de très sérieuse préoccupation

La séchresse joue le sprolongation en cette année 2022 et pourrait bien s’aggraver avec l’évolution catastrophique du climat.
La séchresse joue le sprolongation en cette année 2022 et pourrait bien s’aggraver avec l’évolution catastrophique du climat. - Image d’illustration Pixabay

Une situation qui s’aggrave au fil des mois

En ce début juin 2022, la situation de sécheresse en France est inédite à cette époque. 24 départements ont dépassé le seuil de vigilance et se voient imposer des mesures de restriction de l’utilisation de l’eau. Et ce chiffre pourrait rapidement évoluer si les conditions météo font connaître, après un début d’année dans l’ensemble assez peu pluvieux, un été chaud et sec. Si l’évolution actuelle du climat impose des températures anormalement élevées tout au long de l’année.

Les départements concernés par la sécheresse, avec les niveau d’alerte.
Les départements concernés par la sécheresse, avec les niveau d’alerte. - Capture d’écran site Propluvia

Les chaînes météo nous annoncent d’ores et déjà un regain de chaleur pour la fin de semaine. Avec des orages, parfois violents. Enfin, de l’eau aurait-on tendance à dire, mais ces pluies orageuses plutôt que de nourrir la terre en profondeur, ont tendance à couler, raviner sur des sols déjà secs et durcis et générer des situations de crues. Sans compter les dégâts possibles sur les cultures, les terres, les habitations.

Ce début d’été météorologique ne présage donc rien de bon pour espérer améliorer le problème de la sécheresse.

Les départements concernés à l’heure actuelle

l’Ille-et-Vilaine, la Sarthe, le Maine-et-Loire, la Loire-Atlantique, la Vienne, les Deux-Sèvres, la Vendée, la Charente-Maritime, la Charente, la Dordogne, le Tarn, la Haute-Savoie, l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, les Alpes-de-Haute-Provence, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes, le Var, les Pyrénées-Atlantiques, le Loiret, l’Yonne et les Hautes-Alpes.

La carte des territoires français qui risquent de connaître la sécheresse d’ici la fin de l’été 2022.
La carte des territoires français qui risquent de connaître la sécheresse d’ici la fin de l’été 2022. - Capture d’écran site ministère de la Transition écologique

Le niveau de nombreux cours d’eau, lacs, étangs…, baisse, les nappes phréatiques sont au plus bas. Et les arrêtés préfectoraux se multiplient. Des décisions appelant à l’économie dans la vie quotidienne.

Comment gérer l’eau en période de sécheresse

Pour les particuliers : J’évite de laisser couler l’eau ; Je limite les arrosages de mon jardin ; J’utilise mes appareils de lavage à plein ; J’installe des équipements économes en eau.

Pour les collectivités : Je réduis les fuites dans les réseaux de distribution d’eau potable ; J’ai une connaissance détaillée des volumes d’eau consommés ; Je distribue des kits hydro-économes dans les foyers ; J’optimise l’arrosage des espaces verts et du nettoyage des voiries.

Pour les industriels : Je recycle certaines eaux de nettoyage ; Je mets en place des circuits fermés ; Je modifie certains modes opératoires et process pour économiser l’eau.

Pour les agriculteurs : Je mets en place des tours d’eau pour l’irrigation ; J’utilise un matériel d’irrigation hydro-économe ; J’opte pour des cultures qui exigent moins d’eau.

Une enveloppe de 400 millions d’euros pour les agriculteurs

C’est le fonds d’aides alloué par le gouvernement aux agriculteurs touchés par la sécheresse. Des sommes qui, elles aussi pourraient prochainement être revues à la hausse si la situation française s’aggrave.